Les États-Unis taxent 50 milliards de dollars d'importations chinoises

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis ont surenchéri mardi dans la guerre commerciale qui les oppose à la Chine en annonçant des droits de douane à un taux de 25% sur 1.300 produits technologiques importés de Chine dans le but d'obtenir une modification des pratiques chinoises en matière de propriété intellectuelle.
Partager
Les États-Unis taxent 50 milliards de dollars d'importations chinoises
Les Etats-Unis ont surenchéri mardi dans la guerre commerciale qui les oppose à la Chine en annonçant des droits de douane à un taux de 25% sur 1.300 produits technologiques importés de Chine dans le but d'obtenir une modification des pratiques chinoises en matière de propriété intellectuelle. /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song

La liste de produits dévoilée par le bureau du représentant américain au Commerce (USTR) comprend des biens les plus divers : téléviseurs, composants électroniques, produits chimiques, véhicules à moteur ou encore appareils dentaires. Ils représentent une valeur d'environ 50 milliards de dollars (40 milliards d'euros) d'importations estimées pour 2018.

Pékin a aussitôt condamné cette décision et réaffirmé son intention de riposter. Le ministère chinois du Commerce a déclaré qu'il prendrait "bientôt" des mesures "d'ampleur comparable contre les marchandises américaines".

Les économistes estiment en général que le soja américain sera visé, de même que le secteur de l'aéronautique.

L'ambassade de Chine à Washington a précisé que Pékin voulait régler ce différend via l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

"Comme le dit le proverbe chinois, il est seulement poli de rendre la pareille. La partie chinoise aura recours au mécanisme de règlement des différends de l'OMC et prendra des mesures correspondantes d'égale force et envergure contre les produits américains, conformément à la loi chinoise", indique l'ambassade.

EXCLUS DE LA LISTE

La liste publiée par l'USTR fait suite à l'annonce dimanche soir par Pékin de droits de douane pouvant atteindre 25% sur 128 produits américains (dont la viande de porc et le vin) représentant une valeur de trois milliards de dollars, qui était elle-même une réponse à la décision des Etats-Unis de taxer les importations d'aluminium et d'acier.

La National Association of Manufacturers a réagi prudemment à la liste de l'USTR. Les droits de douane sont une des réponses possibles, dit-elle, mais ils vont se traduire par des coûts supplémentaires pour les industriels américains qui utilisent les produits chinois, ce qui augmentera le prix final pour le consommateur américain.

D'ailleurs, un grand nombre de produits assemblés par des sociétés américaines en Chine sont exclus de la liste, comme les téléphones d'Apple ou les ordinateurs portables de Dell. La liste de l'USTR ne comprend pas non plus les chaussures et les vêtements. Elle comprend en revanche les téléviseurs à écrans plats et les véhicules à moteur de trois litres maximum, électriques ou à essence.

Une analyse de Reuters comparant les produits visés et les données officielles sur les importations montre que les Etats-Unis ont importé de Chine pour 3,9 milliards de dollars de téléviseurs à écrans plats en 2017 et pour 1,4 milliard de véhicules.

Plus de 200 produits figurant sur la liste n'ont pas été importés par les Etats-Unis l'an dernier, notamment les gros avions et les satellites de communication. Certains autres, comme l'artillerie, ne seront sans doute jamais importés.

ALGORITHME

La publication de cette liste ouvre une période de consultation publique qui devrait durer environ deux mois. Après quoi l'USTR prévoit d'annoncer sa décision définitive. Une audience publique sur les droits de douane est prévue le 15 mai.

L'excédent commercial chinois avec les Etats-Unis s'est élevé à 375 milliards de dollars l'an dernier. Donald Trump a dit vouloir réduire ce montant de 100 milliards de dollars.

La liste a été établie via un algorithme afin de choisir les produits qui affecteront le plus les exportateurs chinois, tout en limitant les dégâts pour les consommateurs américains.

La liste a subi un premier nettoyage, indique un responsable de l'USTR ayant requis l'anonymat. Les produits considérés comme trop importants pour l'économie américaine en ont été retirés.

"Les produits restants ont été classés selon l'impact probable sur le consommateur américain, à partir des données commerciales disponibles avec des pays alternatifs d'apprivoisement pour chaque produit", indique-t-on.

Les droits de douane annoncés mardi, a indiqué l'USTR, sont instaurés "en réponse à la politique de la Chine qui contraint les entreprises américaines à transférer leur technologie et leur propriété intellectuelle aux entreprises chinoises".

L'USTR fustige aussi "l'intention déclarée de la Chine de prendre le leadership économique dans les technologies de pointe". La Chine dément exiger des transferts de technologie.

La liste de l'USTR cible en grande partie les produits technologiques de pointe qui bénéficient du programme "Made in China 2025" mis en place par le gouvernement chinois.

Pékin veut par ce biais remplacer ses importations de technologies avancées par des produits nationaux et acquérir une position dominante dans les industries du futur.

"Made in China 2025" cible dix secteurs déclarés stratégiques par Pékin : informatique, robotique, aéronefs, véhicules à énergie nouvelle, produits pharmaceutiques, matériel électrique, matériaux avancés, équipements agricoles, construction navale et équipement ferroviaire.

Nombre de produits de ces secteurs apparaissent sur la liste de l'USTR, comme les antibiotiques et les robots industriels.

(David Lawder; Danielle Rouquié pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS