"Les Etats-Unis sont un géant endormi"

Partager

Trois questions à Gary Conley, PDG et fondateur de Solfocus, start-up californienne (concentrateurs photovoltaïques)

Vous investissez 20 millions d'euros dans une filiale européenne deux ans après avoir fondé votre société. Il était urgent de venir en Europe ?
L'Europe est une priorité stratégique pour les trois à cinq ans à venir. La demande, la volonté politique, les indicateurs économiques, tout est présent pour que le marché du photovoltaïque soit dynamique. En 2008, la moitié de nos ventes se feront en Europe. En comparaison, les Etats-Unis sont un géant endormi.

Après avoir acquis en août une entreprise madrilène, Inspira, vous venez d'installer votre siège à Madrid. Pourquoi l'Espagne ?
Pour nous rapprocher des meilleurs laboratoires. Dans les technologies de concentrateurs photovoltaïques (CPV), l'Espagne est le leader européen. Quant à l'achat d'Inspira, il relève d'une logique d'intégration. Les espagnols fabriquent les meilleurs traqueurs du marché - des équipements qui permettent aux panneaux de s'orienter pour suivre la course solaire. Mais depuis l'Espagne, nous comptons aussi vendre nos concentrateurs en Grèce, en Italie, dans le sud de la France...

Envisagez-vous déjà de prospecter ailleurs ?
Nous n'allons pas nous arrêter à l'Europe. Un tiers de la surface du globe pourrait être équipé en concentrateurs. Prochaines étapes : le Maghreb et le Moyen-Orient. Le centre stratégique européen est pour le moment à Madrid, mais nous pensons, à moyen terme, ouvrir cinq filiales en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Propos recueillis par V. L.

Des filières très dépendantes des aides

>Pour le photovoltaïque


En france métropolitaine, le tarif de rachat de l'électricité est de 300 euros par MWh, auxquels viennent s'ajouter 250 euros de prime d'intégration « lorsque les équipements assurent aussi une fonction technique ou architecturale essentielle », intégrés dans la toiture, par exemple.
Le crédit d'impôt est de 50 % du montant de l'investissement en fournitures du système photovoltaïque, plafonné à 16 000 euros pour un couple.
La tva à taux réduit (5,5 %) s'applique aux travaux de pose si la quantité d'électricité produite est sensiblement égale à la consommation du logement.

>Pour le solaire thermique


Le crédit d'impôt pour les équipements de type chauffe-eau solaire individuel ou chauffage et eau chaude solaires est de 50 % pour les dépenses effectuées entre janvier 2006 et décembre 2009 dans des habitations principales. La TVA à 5,5 % s'applique aux travaux de pose.
Pour l'eau chaude solaire dans le collectif, l'Ademe apporte, pour la réalisation d'un prédiagnostic solaire par un professionnel, une aide de 70 % du montant plafonné de la prestation.

Les deux types d'installation sont éligibles à l'obtention de certificats d'économie d'énergie, qui donnent à leur tour droit à des aides de la part des fournisseurs d'énergie

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS