Les Etats-Unis, premier pays producteur de pétrole devant l'Arabie Saoudite

En 2014, les Etats-Unis ont produit plus de pétrole que l'Arabie Saoudite et la Russie, en raison des massives exploitations de pétrole de schiste dans le pays. Dans les années à venir, la production pourrait cependant baisser en raison de la faiblesse des cours du baril.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les Etats-Unis, premier pays producteur de pétrole devant l'Arabie Saoudite

Tous les observateurs le prédisait depuis quelques années et c'est désormais arrivé. En 2014, les Etats-Unis ont été les premiers producteurs de pétrole du monde avec 11,64 millions de barils par jour, devant l'Arabie Saoudite à 11,51 millions et la Russie à 10,84 millions. Une situation inédite depuis 1975. Les chiffres sont donnés par le BP Statistical Review of World Energy, rapport statistique annuel de BP qui fait autorité en la matière.

Cette performance est à mettre à l'actif des pétroles de schiste qui ont permis d'augmenter la production du pays de 1,6 million de barils par jour. L'Arabie Saoudite a encore une marge pour augmenter sa production d’or noir, mais a choisi de ne pas l'accroitre. En cause : la faiblesse des cours qui ont perdu presque 50 % de valeur en un an.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Déjà champion du gaz

Au-delà du pétrole, les Etats-Unis ont été en 2014 les champions du monde des hydrocarbures. Depuis 2012, le pays de l'Oncle Sam est également le premier producteur de gaz, grâce à l'exploitation du gaz de schiste.

Mais les Etats-Unis pourraient abandonner la première marche du podium en 2015 ou 2016. En effet, l'exploitation d'hydrocarbures non conventionnels est extrêmement sensible au signaux du marché. Avec les faibles cours de l'or noir, les producteurs américains ont logiquement baissé leurs investissements. Les gros producteurs les ont réduit d'au moins 10 %. Des baisses allant jusqu'à 60% sont constatés chez les plus petits exploitants.

Ludovic Dupin

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS