Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Les États-Unis menacent de taxer les produits européens contre les subventions d'Airbus

, , , ,

Publié le , mis à jour le 09/04/2019 À 07H13

Avions, produits laitiers, vin... Ces produits européens pourraient être taxés par les États-Unis en représailles aux subventions accordées par l'Union européenne à Airbus. Le 8 avril, les autorités américaines ont publié une liste de biens susceptibles de faire l'objet de droits de douane. Les États-Unis et l'Europe s'accusent depuis 2004 au sujet des aides accordées aux avionneurs Boeing et Airbus.

Les États-Unis menacent de taxer les produits européens contre les subventions d'Airbus
Les États-Unis et l'Europe s'accusent depuis 2004 au sujet des aides accordées aux avionneurs Boeing et Airbus. REUTERS / Régis Duvignau
© REGIS DUVIGNAU

Le bureau du représentant américain au Commerce (USTR) a publié lundi 8 avril une liste de produits européens qui pourraient faire l'objet de droits de douane en représailles aux subventions accordées par l'Union européenne à Airbus.

Les avions gros porteurs commerciaux européens ainsi que leurs pièces mais aussi les produits laitiers et le vin font partie des produits visés dans la liste publiée par l'USTR.

"Mettre fin à toutes les subventions accordées aux avions commerciaux"

Les États-Unis et l'Union Européenne s'accusent mutuellement depuis 2004 d'aide publique illégale au bénéfice des deux avionneurs que sont Boeing et Airbus. Les poursuites que les deux parties ont engagées devant l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) ont déjà donné lieu à des milliers de pages de conclusions.

Fin mars, l'OMC avait relevé un avantage fiscal illégal accordé à Boeing aux États-Unis.

"Notre objectif ultime est de trouver un accord avec l'UE pour mettre fin à toutes les subventions accordées aux avions commerciaux, qui sont contraires aux règles de l'OMC. Lorsque l'UE mettra un terme à ces subventions nocives, les droits de douane américains imposés pourront être levés", dit le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, dans le communiqué.

Un arbitrage de l'OMC attendu à l'été 2019

Les États-Unis évalue le préjudice causé par ces subventions à hauteur de 11 milliards de dollars (9,8 milliards d'euros) d'échanges commerciaux par an. L'UE conteste cette estimation.

L'USTR annoncera la liste finale de produits après l'arbitrage de l'organe de règlement des différends de l'OMC. Le résultat est attendu pour l'été 2019, précise le communiqué.

Avec Reuters (Chris Prentice; Arthur Connan pour le service français)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle