Les Etats-Unis exigent des cessions pour l'opération Boehringer-Sanofi

(Reuters) - La Commission fédérale du commerce (FTC) a annoncé mercredi que le laboratoire allemand Boehringer Ingelheim (BI) avait accepté de céder cinq types de produits de santé animale pour remédier aux problèmes de concurrence soulevés par la FTC dans le cadre de son accord d'échange d'actifs avec Sanofi.

Partager
Les Etats-Unis exigent des cessions pour l'opération Boehringer-Sanofi

L'échange d'actifs entre les deux groupe comprend le rachat par BI de Merial, l'activité santé animale de Sanofi, valorisé 11,4 milliards d'euros, en échange de l'activité de santé grand public du groupe allemand, valorisée à 6,7 milliards d'euros.

L'autorité américaine de la concurrence a déclaré dans un communiqué que, faute de réaliser ces cessions, l'échange d'actifs proposé "perturberait la concurrence sur le marché américain pour plusieurs vaccins pour animaux de compagnie et certains produits de contrôle des parasites bovins et ovins".

Chez Sanofi, personne n'est joignable dans l'immédiat.

Sanofi a annoncé en décembre 2015 cet accord d'échange d'actifs qui doit lui permettre de sortir de la santé animale où les synergies sont faibles et de se renforcer sur le marché très porteur des médicaments sans ordonnance.

La Commission a donné son accord sous condition à cette opération en novembre 2016.

(Doina Chiacu, avec Noëlle Mennella, Juliette Rouillon pour le service français)

0 Commentaire

Les Etats-Unis exigent des cessions pour l'opération Boehringer-Sanofi

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS