Electronique

Les États-Unis et le CNES s'entendent pour éviter les collisions de satellites dans l'espace

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les États-Unis et l'agence spatiale française (CNES) ont signé le 24 octobre une déclaration d'intention sur la gestion du trafic spatial. S'agit-il d'un premier pas vers une régulation des satellites en orbite terrestre ? Pas tout à fait...

Les États-Unis et le CNES s'entendent pour éviter les collisions de satellites dans l'espace
En mai, SpaceX a mis sur orbite les premiers mini-satellites de sa constellation Starlink.
© SpaceX

Il n’y a pas de code de la route dans l’espace. Or, avec le développement des mini-satellites, les acteurs institutionnels redoutent de plus en plus des embouteillages en orbite terrestre. Mercredi 23 octobre, les États-Unis et l’agence spatiale française ont signé une déclaration d’intention sur “la connaissance de la situation spatiale et la gestion du trafic spatial”.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte