Les Etats-Unis bloqueraient la vente de Rafale supplémentaires à l'Egypte

Alors que l'Egypte semble vouloir acquérir douze Rafale supplémentaires, les Etats-Unis bloqueraient un tel contrat en empêchant l'exportation par MBDA d'un composant américain nécessaire à la fabrication des missiles Scalp , missiles indispensables à cette commande.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les Etats-Unis bloqueraient la vente de Rafale supplémentaires à l'Egypte
Le Rafale B (biplace) en vol au-dessus du désert. Les Etats-Unis bloqueraient l'exportation d'un composant nécessaire à la fabrication des missiles Scalp par MBDA.

L'Egypte semble vouloir exercer son option pour l'achat de 12 Rafale supplémentaires, achat pour lequel la France aurait donné son accord de principe. "S'il peut y avoir de nouveaux contrats, tant mieux ! Je crois que ce sera l'objet de la discussion entre le président de la République et le président égyptien", déclarait fin octobre le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

C'était sans compter sur les Etats-Unis qui bloqueraient l'exportation d'un composant américain, selon La Tribune. Une puce électronique américaine est utilisée sur les missiles Scalp conçus par l'européen MBDA. Or, l'Egypte voudrait absolument que les douze Rafale supplémentaires soient équipés de ce missile de croisière. Mais s'appuyant sur sa réglementation ITAR (International trafic in arms regulations) sur les ventes d'armes, les Etats-Unis refuseraient pour l'instant la fourniture de ce composant, relate le journal.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Deux possibilités. Soit la France arrive à convaincre les Etats-Unis d'autoriser l'exportation de ce composant ce qui permettrait alors à MBDA de fournir les missiles de croisière Scalp. Allant dans le sens de telles négociations, on peut relever qu'Emmanuel Macron doit se rendre aux Etats-Unis les 23 et 24 avril. Evoquera-t-il ce sujet avec son homologue américain Donald Trump ?

Autre possibilité: que MBDA change son composant afin d'avoir uniquement des pièces françaises sur le missile Scalp... Contactés par L'Usine Nouvelle, ni Dassault Aviation, ni MBDA n'ont fait de commentaire. En attendant, l'Egypte a déjà reçu vingt Rafale entre 2015 et 2017. Et Dassault doit encore lui en livrer quatre.

Léna Corot Journaliste à L'Usine Digitale

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS