Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'usine Agro

Les Etats Généraux de l’alimentation, le défi de Stéphane Travert

Gaëlle Fleitour , , , ,

Publié le

A peine nommé, le nouveau ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Stéphane Travert, bien qu’inexpérimenté sur ces dossiers, devra mener à bien la tenue des Etats Généraux de l'Alimentation début juillet.

Les Etats Généraux de l’alimentation, le défi de Stéphane Travert
Le nouveau ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Stéphane Travert.
© D.R.

Alors que la crise agricole se poursuit, avec notamment le mouvement des producteurs pour obtenir une revalorisation du prix du lait, c’est un nouveau venu sans expérience sur ces questions qui va devoir s’atteler à la tâche. Dans le cadre du remaniement ministériel, Stéphane Travert a été nommé, mercredi 21 juin, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation. La passation avec Jacques Mézard, qui devient ministre de la Cohésion des Territoires, s’effectuera ce 22 juin à 9h15.

Mais le nouveau ministre, député de la Manche – issu du Parti Socialiste, mais réélu dimanche sous l'étiquette République en marche - et rallié à Emmanuel Macron peu après l'examen à l'Assemblée Nationale de son projet de loi sur la croissance et l'activité fin 2014, devra immédiatement se plonger dans les dossiers. Car, la promesse du nouveau président de la République durant sa campagne, mise en oeuvre par Jacques Mézard, des Etats Généraux de l’Alimentation devraient se tenir dès le début juillet.

Réconcilier agriculteurs, industriels et distributeurs

Objectif, faire travailler ensemble tous les acteurs des filières alimentaires, producteurs, transformateurs, distributeurs et consommateurs, pour créer de la valeur et mieux la répartir entre les différents maillons.

"Le ministre a engagé les acteurs à participer activement à ces Etats Généraux de l’Alimentation et a encouragé le travail des filières, souligne le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Les Etats Généraux de l’Alimentation ont aussi pour objet de tenir compte de l’évolution des demandes des consommateurs, des impératifs environnementaux et de santé publique." Alors que le calendrier s’accélère, plusieurs dirigeants de l’industrie agroalimentaire avaient justement prévu de rencontrer cette semaine Jacques Mézard, afin de préparer ensemble cet évènement et de faire entendre la voix de la première industrie française. Stéphane Travert aura la lourde tâche de prendre rapidement le relais et de parvenir à réunir autour de la table l’ensemble des acteurs de la chaîne, de la fourche à la fourchette, qui semblent actuellement profondément divisés.

Gaëlle Fleitour

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus