Les entreprises ont des difficultés à faire face à l’ère de la mobilité

Selon une étude publiée le 12 septembre par Capgemini, Sogeti et HP, seules 31% des entreprises dans le monde testent réellement leurs applications mobiles utilisées tant en interne que par le grand public.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les entreprises ont des difficultés à faire face à l’ère de la mobilité

Sont concernées par l’étude les applications présentes sur les supports mobiles, smartphones et tablettes, destinées tant au grand public qu’en interne dans les entreprises.

D’après Natacha Pickaert, directrice nationale pour les tests chez Sogeti France, "les entreprises ont des difficultés à faire face aux challenges liées à l’ère de la mobilité. Notamment un tiers des entreprises interrogées ont déclaré formellement avoir testé leurs applications mobiles".

Le rapport démontre que lorsque les entreprises effectuent des tests d’assurance qualité, elles se concentrent avant tout sur les performances (64 %) et les fonctionnalités (48 %). Les tests de sécurité ne sont une priorité que pour 18% d’entre elles.

Il note par ailleurs que les entreprises ne disposent ni des ressources, ni des outils ou ressources appropriés pour tester efficacement la qualité de leurs applications logicielles. La majorité (59 %) estime que leurs équipes internes d'assurance qualité ont une connaissance "approximative" des nouveaux outils et technologies de test.

Le cloud en progression

Au final l’étude démontre que les entreprises, tous secteurs confondus, doivent repenser leur stratégie et leurs priorités en matière d’assurance qualité. Selon les trois organisations, l’usage des appareils mobiles entraîne des modifications des besoins, des demandes et des attentes des consommateurs.

L’étude s’intéresse aussi à l’impact du cloud computing sur les tests et l’assurance qualité. Actuellement, près d'un quart des applications (22 %) des entreprises interrogées sont hébergées en mode cloud et ce chiffre devrait s'élever à un tiers (32 %) d'ici 2015. Plus d'un quart (28 %) des tests sont effectués dans un environnement de cloud computing. Ce chiffre devrait s'élever à 39 % en 2015. Seulement 4 % des entreprises n'ont pas l'intention d'utiliser des technologies de cloud.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS