Economie

Les entreprises macho passent à la caisse

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les entreprises macho passent à la caisse
Najat Vallaud-Belkacem veut appliquer les sanctions.
© D.R.
Quatre entreprises ont écopé des premières sanctions pour non-respect de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Les lois pour réduire les inégalités ont beau se succéder, un homme gagnait toujours 28% de plus en moyenne qu’une femme en 2010, selon l’Insee. Le gouvernement a décidé d’appliquer les sanctions prévues pour les récalcitrants. Les pénalités à payer peuvent atteindre " plusieurs milliers d’euros " par mois, a indiqué Najat Vallaud-Belkacem, la ministre du Droit des femmes. Quatre cents entreprises ont été mises en demeure et ont « six mois pour se mettre en conformité ", a-t-elle poursuivi. Preuve que la peur du gendarme rend vertueux, " 2 700 plans d’égalité ont été envoyés par les entreprises ", a[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte