Les énergies renouvelables et les prix favorables portent EDF en 2019

EDF a dépassé les attentes des analystes en révélant le 14 février ses résultats financiers annuels. Malgré un endettement en hausse et un recul de la production nucléaire, l'électricien français est resté dynamique en 2019.

Partager
Les énergies renouvelables et les prix favorables portent EDF en 2019
EDF a publié vendredi 14 février des résultats en forte hausse au titre de 2019. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

EDF a publié vendredi 14 février des résultats en forte hausse au titre de 2019. L'électricien français a été porté par des conditions de prix favorables en France et au Royaume-Uni ainsi que par les énergies renouvelables. Il vise une nouvelle progression de ses performances opérationnelles en 2020.

Une chute de la production hydraulique, liée à un été sec, et un recul de la production nucléaire pouvaient annoncer des performances ralenties en 2019. EDF a déjoué ce pronostic. "Nos performances 2019 confortent et prolongent le rebond enregistré en 2018, a commenté Jean-Bernard Lévy, PDG du groupe dans un communiqué. EDF est une entreprise profitable qui atteint ses objectifs financiers."

EDF dépasse les attentes

Le groupe a enregistré au titre de 2019 un résultat net courant de 3,9 milliards d'euros (+57,9 %), un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 16,7 milliards d'euros (+12 %) et un chiffre d'affaires de 71,3 milliards (+4,0 %). EDF revendique aussi un cash flow positif de 1,8 milliard d'euros, sans prendre en compte le projet d'EPR Hinkley Point C au Royaume-Uni et les coûts liés au compteur communicant Linky.

Ces deux postes de dépenses ont contribué à gonfler la dette d'EDF. L'endettement financier net est passé de 33,4 milliards d'euros en 2018 à 41,1 milliards d'euros en 2019.

EDF a dans le même temps multiplié par 4,4 son résultat net part du groupe, à 5,2 milliards d'euros, en particulier grâce à la forte amélioration de son résultat financier. Selon un consensus réalisé par Refinitiv, les analystes attendaient en moyenne un résultat net part du groupe de 3,0 milliards d'euros, un Ebitda de 16,3 milliards et un chiffre d'affaires de 70,9 milliards.

Optimisme pour 2020

L'électricien public français, dont l'État détient 83,6 % du capital, a précisé qu'il visait pour 2020 un bénéfice avant impôts, charges financières, dépréciations et amortissements (Ebitda) compris entre 17,5 et 18,0 milliards d'euros, à périmètre et change constants. EDF prévoit en outre des charges opérationnelles stables, des investissements nets totaux d'environ 15,5 milliards d'euros (13,9 milliards en 2019) et, pour la période 2019-2020, un montant de cessions compris entre 2 à 3 milliards.

EDF cible également un ratio d'endettement financier net sur Ebitda d'environ 2,6 en 2020 et inférieur ou égal à 2,7 en 2021, ainsi qu'un taux de distribution représentant 45 à 50 % de son résultat net courant pour ces deux années. L'État a en effet opté pour un paiement du dividende en actions du solde du dividende 2019 et s'est engagé à faire de même au titre du dividende au titre de 2020.

Avec Reuters (Benjamin Mallet, édité par Jean-Stéphane Brosse)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

74 - Annecy

Services d'assurances

DATE DE REPONSE 16/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS