L'Usine Energie

Les énergies renouvelables électriques dans l'Hexagone aidées à hauteur de 5,7 milliards d'euros en 2021

, , , ,

Publié le , mis à jour le 21/07/2020 À 14H22

Le soutien public au développement des énergies renouvelables électriques en France métropolitaine devrait s'établir à 5,7 milliards d'euros au titre de 2021 contre 4,7 milliards attendus en 2020, selon des prévisions du régulateur publiées vendredi 17 juillet.

5,7 milliards d'euros d'aide dans l'Hexagone pour les énergies renouvelables électriques en 2021
Le soutien public au développement des énergies renouvelables électriques en France métropolitaine progresse.
© JEAN-PAUL PELISSIER

Le soutien public au développement des énergies renouvelables électriques en France métropolitaine devrait s'établir à 5,7 milliards d'euros au titre de 2021, contre 4,7 milliards attendus en 2020, selon des prévisions de la Commission de régulation de l'énergie dans une délibération publiée vendredi 17 juillet.

Le montant prévisionnel des charges de service public de l'énergie - qui financent également le biogaz et les installations des zones non interconnectées au réseau métropolitain notamment - est estimé au total à 9,1 milliards d'euros au titre de l'année prochaine, a précisé le régulateur.

Production d'électricité à partir d'énergies renouvelables

Cette hausse de 12% par rapport au montant constaté au titre de 2019 s'explique en particulier par le développement continu du parc de production d'électricité à partir d'énergies renouvelables en métropole (+17% attendus), principalement solaires et éoliennes, et par celui des installations d'injection de biométhane.

Le financement du soutien aux énergies renouvelables en France est intégré au budget de l'État par l'intermédiaire d'un compte d'affectation spéciale "transition énergétique", principalement financé depuis début 2017 par une partie des recettes des taxes intérieures de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) et le charbon (TICC).

En application de la loi de finances pour 2020, ce compte d'affectation spéciale sera supprimé au 1er janvier 2021 et toutes les charges de service public de l'énergie seront inscrites au sein d'un programme budgétaire dédié.

 

avec Reuters (Benjamin Mallet, édité par Nicolas Delame)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte