Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Les émissions de CO2 plombent (aussi) la qualité nutritive des aliments

, ,

Publié le

On connaissait déjà leurs effets sur le système climatique, avec la hausse du niveau des océans ou l'augmentation des incidents météorologiques, mais des chercheurs de Harvard viennent de démontrer l'impact de la hausse d'émissions de CO2 sur la qualité nutritive des aliments.  Ce qui pourrait se traduire par une augmentation des infections respiratoires, de la malaria ou des maladies diarrhéiques. 

Les émissions de CO2 plombent (aussi) la qualité nutritive des aliments
Le riz est l'un des aliments les plus impactés par l'augmentation de la concentration du CO2 dans l'air.
© Siebe - Flickr - C.C.

D'ici à 2050, les experts du climat estiment que la concentration du CO2 dans l'air passera de 405 parties par million (ppm) à 550. Dans ces nouvelles conditions, les plantes vivrières, comme le riz, le blé et le maïs qui constituent l'essentiel de l'alimentation des populations les plus pauvres, perdront une partie de leur qualité nutritive.

C'est en tout cas ce qu'ont montré les chercheurs de l'université de Harvard après avoir analysé la réaction de 225 aliments aux conditions climatiques telles que projetées en 2050. Résultat : lorsqu'elles sont cultivées sous les niveaux de CO2 attendus d'ici au milieu du siècle, ces cultures montrent une réduction de protéines, de fer et de zinc entre 3 et 17% de leurs apports actuels.

L'intensification des problèmes de nutrition

Conséquence directe de cette réduction, environ 175 millions de personnes pourraient développer une carence en zinc, et 122 millions de personnes qui ne sont pas déficientes en protéines pourraient le devenir.

Au delà des problèmes de nutrition, ces carences pourraient se traduire par une augmentation des infections. Les experts expliquent, en effet, que le manque de zinc est lié à des problèmes de cicatrisation, d’infections et de diarrhée alors que les carences en protéines peuvent causer un retard de croissance ; et celles en fer sont liées aux complications de la grossesse et de l'accouchement.

L'Asie et l'Afrique principalement touchées

Si, compte tenu de leur régime alimentaire, les pays développés devraient être peu impactés par ce changement, les pays du continent africain et asiatique seraient touchés de plein fouet. "En Inde, on estime que d'ici à 2050, environ 50 millions de personnes supplémentaires seront déficientes en zinc et 38 millions de personnes en plus en protéines" précise, par exemple, Samuel Myers, co-auteur de l’étude.

"Si aucune mesure n'est prise, des millions voire des milliards de personnes supplémentaires souffriront de carences nutritionnelles en raison de l'augmentation du CO2, et les régions les plus vulnérables du monde seront les plus touchées", concluent les experts. "Les futures politiques de santé publique doivent prendre en compte le changement climatique."

Relayée dans plusieurs médias internationaux, cette étude a été largement contestée. Principale critique : les chercheurs supposent que les régimes restent constants au cours des prochaines années, et ne tiennent pas compte des bénéfices liés à l'augmentation du CO2 sur la croissance des plantes. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle