"Les émergents hors BRICs représenteront 20% du marché automobile mondial en 2020", selon Hadi Zablit

Hadi Zablit, directeur associé chez BCG et spécialiste du secteur automobile, revient sur l'étude du cabinet consacré aux pays émergents, appelés à prendre le relais des BRICs (Brésil, Russie, Inde et Chine) dans la croissance des ventes mondiales de véhicules. Des souces d'opportunités pour les constructeurs français, plutôt bien positionnés par rapport à leurs concurrents, explique le consultant.

Partager

L'Usine Nouvelle - Si les BRICs (Brésil, Russie, Inde et Chine) représentent actuellement le moteur de la croissance pour le secteur automobile, que faut-il attendre des autres pays émergents ?

Hadi Zablit - D'ici à 2020, les marchés automobiles des pays émergents hors BRIC devraient connaître un taux de croissance de 6% par an. Ils représenteront alors 20% des ventes de véhicules dans le monde. Toutefois, il s'agit de marchés éclatés aux dynamiques variées. Dans notre étude, nous avons identifié 88 pays à fort potentiel que nous avons répartis dans quatre pôles régionaux : l'Asie (hors Japon et Chine), le Moyen-Orient, les Andes d'Amérique du Sud et l'Afrique du Nord.

Comment se positionnent actuellement les constructeurs français dans ces nouveaux pays émergents ?

La situation est variable mais, comme pour les BRICs, Renault est dans l'ensemble bien positionné. Grâce à son alliance avec Nissan et surtout à sa gamme Entry (les Dacia badgés Renault hors d'Europe), le groupe a une longueur d'avance dans son internationalisation dans ces pays. Renault occupe une position de leader en Afrique du Nord et possède également une gamme plus adaptée aux pays d'Amérique du Sud. Au Proche-Orient, PSA s'impose historiquement comme un acteur de premier plan en Iran mais subit actuellement les conséquences de l'embargo sur le pays. Comparé à un constructeur européen à dimension internationale comme Fiat, les Français sont plutôt bien représentés à l'étranger. Même un groupe comme Volkswagen n'a pas réussi à s'imposer partout dans ces régions en-dehors des BRICs.

Quelles sont les clés de la réussite pour s'imposer dans ces marchés ?

La présence d'un centre d'adaptation du produit sur place, à l'image de celui que possède Renault en Argentine, est nécessaire afin d'adapter la conception des véhicules aux besoins du pays ciblé. L'idéal est de proposer un nombre limité de véhicules qui se vendent beaucoup. L'ensemble des modèles de la gamme Entry a ainsi l'avantage de pouvoir être assemblé sur une seule et même plate-forme. L'objectif est d'atteindre une taille critique de volume de fabrication pour attirer des équipementiers sur le lieu de production et être rentable rapidement. Mais il faut du cash pour mettre en place cette stratégie. Les constructeurs en difficultés vont devoir équilibrer développement à l'étranger et défense des marges sur les marchés matures en investissant dans le renouvellement de leurs gammes.

Propos recueillis par Julien Bonnet

0 Commentaire

"Les émergents hors BRICs représenteront 20% du marché automobile mondial en 2020", selon Hadi Zablit

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS