Les électro-intensifs obtiennent une ristourne sur l’électricité

En perte de compétitivité, les entreprises fortement consommatrices d’électricité obtiennent une baisse de 50 % des tarifs de transports.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les électro-intensifs obtiennent une ristourne sur l’électricité

Les électro-intensifs ne cessent d’alerter sur leur perte de compétitivité face à des concurrents extérieurs qui bénéficient de meilleurs tarifs. Ils visent particulièrement leurs homologues allemands qui paient leur électricité 35 % moins cher. Un différentiel intenable pour des entreprises où les électrons comptent pour 20, 50, 70 % des coûts totaux de production.

Leur besoin a été entendu du gouvernement et des institutions concernées. Ainsi, la commission de régulation d’énergie vient de décider de la mise en place d’un abattement exceptionnel sur l’électricité auprès des électro-intensifs.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ces entreprises très consommatrices d’électricité bénéficieront d’une réduction de 50 % de leur facture de transport d’électricité du 1er août 2014 au 31 juillet 2015. Elle concernera des entreprises dans les secteurs de la chimie, de la métallurgie, de l’acier, de la papeterie et du papier carton.

40 % du prix pour le transport

Dans un communiqué, la commission explique que "(cette décision) tient compte de la situation des entreprises françaises soumises à une forte concurrence internationale pour contribuer à améliorer leur compétitivité et maintenir leur localisation en France". L’abattement représentera un coût total de 60 millions d’euros.

Il est possible car "la CRE a constaté que les charges de l’opérateur de transport d’électricité étaient moins élevées que prévues (comme les achats de pertes électriques) et que ses revenus étaient plus importants que ce qui avait pu être estimé lors de la fixation du tarif".

Pour mémoire, le coût du mégawattheure acheté par un industriel est décomposé en 40 % pour le coût de production, 40 % pour le transport et 20 % pour les impôts et charges diverses.

Ludovic Dupin

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS