Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les éditeurs français de logiciels ont créé 8 500 emplois en deux ans

Marion Garreau ,

Publié le

EY et le Syntec Numérique ont publié mardi 3 octobre leur classement 2017 des éditeurs français de logiciels. Résultat : le chiffre d’affaires de la filière progresse de 12% entre 2015 et 2016, avec plus de 8 500 emplois créés sur ces deux années.

Les éditeurs français de logiciels ont créé 8 500 emplois en deux ans
Dassault Systèmes est en tête du classement 2017 des éditeurs français de logiciels réalisé par le cabinet EY/Syntec Numérique.
© Dassault Systemes

Les éditeurs français du logiciel se portent bien. Selon le classement 2017 du cabinet EY et du Syntec Numérique, publié mardi 3 octobre, le chiffre d’affaires de la filière a progressé de 12% entre 2015 et 2016, pour atteindre 13,5 milliards d’euros. Une performance tout de même inférieure à celle de l’année précédente, puisque le secteur avait enregistré une croissance de 16% entre 2014 et 2015. Sur les deux dernières années, les acteurs français pour lesquels le logiciel représente plus de 75% du chiffre d’affaires ont créé 8 500 emplois.

Dans ce classement 2017, le trio de tête est sensiblement bousculé : si Dassault Systèmes (+30%) reste en haut du podium, Criteo (+118%) devient numéro deux devant Ubisoft (+7%). Un changement difficile à analyser puisque "ces deux éditeurs ont des secteurs d’activité et une typologie de clients très différents", explique à l’Usine Nouvelle Jean-Christophe Pernet, associé EY en charge de l’étude.

Le Saas continue sa percée, plus faible dans l’industrie

Le classement EY/Syntec Numérique différencie ainsi trois catégories : les éditeurs horizontaux, qui s’adressent à différents secteurs comme le spécialiste en logiciel de gestion Cegid, ceux sectoriels à l’inverse, et ceux s’adressant aux particuliers et aux jeux vidéo tel Ubisoft. Si les éditeurs sectoriels restent moteurs de la croissance du secteur – avec un chiffre d’affaires en hausse de 36% contre 23% pour les éditeurs horizontaux et 5% pour les particuliers et jeux – ils avaient fait mieux en 2015 (+40%), d’où le ralentissement en 2016.

Ce classement montre également la poursuite de l’émergence du Saas (Software as a Service) dans les activités des éditeurs : ce type de logiciels a représenté 32% du chiffres d’affaires en 2016, contre 25% en 2015. Une réalité peut-être un peu moins vraie dans l’industrie. "Ce pourcentage est un peu plus faible chez les éditeurs de logiciels dédiés à l’industrie, estime Jean-Christophe Pernet. Passer au Saas est en effet plus compliqué pour eux à cause d’un volume de données à traiter très important, ce qui demande d’avoir énormément de bande passante pour le stockage." Sans oublier la question de la sécurité des données, à laquelle les industriels sont de plus en plus attentifs.

 

  • Le classement 2017 des principaux éditeurs français de logiciels industriels
    (liste non exhaustive fournie par EY – résultats pour l’année 2016)

Dassault Systèmes : 2,7 milliards d’euros (chiffre d’affaires réalisé uniquement dans l’édition de logiciels) / 3,1 milliards d’euros (chiffre d’affaires global)

ESI Group : 108,3 millions d’euros / 140, 6 millions d’euros

Lectra : 71, 9 millions d’euros / 260,2 millions d’euros

Missler Software : 33,2 millions d’euros / 33,2 millions d’euros

Planisware : 30 millions d’euros / 54 millions d’euros

RSI : 18,4 millions d’euros / 18,4 millions d’euros

Futurmaster : 16,9 millions d’euros / 16,9 millions d’euros

Clip Industrie : 9,8 millions d’euros / 9,8 millions d’euros

Braincube : 8 millions d’euros / 8 millions d’euros

7e édition du panorama Top 250 des éditeurs de logiciels français de EY

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle