Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les écrans Oled, un pactole de 25,5 milliards de dollars en 2018 et 58 milliards en 2025

Ridha Loukil , , ,

Publié le

Selon le cabinet IDTechEx, le marché mondial des écrans Oled devrait atteindre 25,5 milliards de dollars en 2018 et grimper à 58 milliards en 2025. La domination des coréens Samsung et LG risque d’être mise à mal par une horde de fabricants chinois.

Les écrans Oled, un pactole de 25,5 milliards de dollars en 2018 et 58 milliards en 2025
Ecran Oled souple de Samsung Display pour smartphones
© Samsung

C’est le grand boom annoncé des écrans à diodes électroluminescentes organiques (Oled). Une technologie qui a été la vedette de l’affichage électronique à l’IFA, la grande messe de l’électronique grand public, à Berlin, qui a fermé ses portes le 5 septembre 2018. Selon le cabinet IDTtechEx, le marché mondial devrait croitre de 13% en 2018 à 25,5 milliards de dollars, et la croissance devrait s’accélérer ensuite pour porter le chiffre à 58 milliards de dollars en 2025.

Samsung: 91% du marché dans les mobiles

En surface d’écrans, le développement s’annonce encore plus impressionnant. La production devrait bondir de 22% à 6 millions de mètres carrés en 2018 et grimper à 27,6 millions de mètres carrés en 2025.

Les mobiles représentent, de loin, la plus grande application avec 88% du marché total en 2018. Le coréen Samsung Display domine ce segment à 91%. La télévision offre le second domaine d’application avec 8% du marché en 2018, mais 27% de la surface d’écrans Oled produite. Sur ce segment, le coréen LG Display exerce un monopole absolu en détenant 100% du marché. Il fournit ses écrans Oled à pas moins de treize constructeurs de téléviseurs, dont LG Electronics, Sony, Panasonic et Loewe. Il prévoit d’écouler 2,9 millions d’écrans en 2018 (contre 1,7 million en 2017) et 10 millions en 2021.

Mais la concurrence pointe le bout de son nez. En Chine, pas moins de sept fabricants à l'appétit d'ogre sont en course pour tailler des croupières à Samsung Display : BOE Technology, China Star Optoelectronics Technology (filiale de TCL), EverDisplay Optronics, Tianma Microelectronics, Truly Opto-Electronics, Royole et Visionox Technology. Le japonais Sharp rejoint la bataille en démarrant la production en juin 2018. Il devrait être suivi par son compatriote Japan Display Inc en 2019. Le fournisseur coréen risque de voir son monopole fondre comme neige au soleil et sa part de marché chuter aux alentours de 50% en 2025, selon IDTechEX.

LG menacé par le japonais JOLED

Dans les grands écrans de télévision, la menace vient du japonais JOLED, qui a mis en production son écran Oled de 21,6 pouces à la fin de 2017 avec une technologie inédite d’impression, plus simple et plus prometteuse que la technologie de déposition chimique sous vide mise œuvre jusqu’alors. Certes, il entend se cantonner au segment de l’affichage professionnel dans la CAO, le médical ou les arts graphiques. Mais il vient récemment de conclure un partenariat avec ses compatriotes Panasonic et Screen Finetech Solutions pour licencier sa technologie à des fabricants d’écrans de télévision. Une offre qui devrait ravir une horde de prétendants chinois.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle