Les écologistes ne regretteront pas Henri Proglio

Le départ annoncé du président d’EDF n’émeut pas les ONG écologistes. Mais elles attendent peu de changement avec l'arrivée de son successeur.

Partager
Les écologistes ne regretteront pas Henri Proglio

Les discussions entre Henri Proglio, le PDG d’EDF, et les associations écologistes ont toujours été tendues. "Nous sommes plutôt contents. Il a un grand mépris pour la société civile. Nous n’avons jamais eu de bonnes relations avec lui", affirme sans détour, Benoit Hartmann, le porte-parole de France nature environnement (FNE).

Henri Proglio a souvent été présenté comme un ministre bis de l’énergie. "C’est lui qui tenait le stylo pendant la rédaction de la loi sur la transition énergétique, assure Benoit Hartmann. Si un ministre n’était pas d’accord avec lui, il n’hésitait pas à le contourner et à passer par l’Elysée. Il a toujours voulu montrer que c’était lui et non l’Etat qui déciderait de la fermeture ou non de Fessenheim"

"Une relation pas saine"

Le futur ex-PDG d’EDF est surtout critiqué pour être "un fervent défenseur du nucléaire qui a tout fait pour bloquer la transition énergétique", dénonce Sébastien Blavier, chargé des questions nucléaires chez Greenpeace France. Les ONG écologistes lui reprochent le mélange des genres qui a atteint son paroxysme sous sa présidence.

"Cette relation n’est pas saine entre les intérêts particuliers d’EDF et ceux de l’Etat. EDF a intérêt à ce que la consommation d’énergie augmente, en opposition avec les objectifs de l’Etat. Et les dernières déclarations de la ministre Ségolène Royal sur Fessenheim montrent bien qui a gagné la partie", se désole Benoit Hartmann. Si le porte-parole de FNE se réjouit de son départ, il ne s’attend pas à de grands changements avec son successeur, Jean-Bernard Levy.

Statu quo

"La loi sur la transition énergétique était l’occasion de changer les relations entre l’Etat et EDF. C’est une occasion ratée. La structuration d’EDF et d’Areva fait qu’elles n’ont pas intérêt à ce que la transition énergétique se mette en place. Est-ce que l’intérêt industriel de la France va passer avant celui d’EDF ? Aura-t-il une vraie vision de la transition énergétique ?" questionne Benoit Hartmann.

Du côté de Greenpeace, on se demande "si le successeur a une vision aussi fermée et manichéenne que son prédécesseur". Surtout, on rappelle que "le nouveau président d’EDF a un énorme challenge devant lui qui nous intéresse, car les coûts d’exploitation explosent et les centrales sont vieillissantes. Quand fermera-ton Fessenheim ? On le jugera sur pièces", prévient Sébastien Blavier.

Olivier Cognasse

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Stagiaire - Inspecteur Equipements Sous Pression et TMD (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - Stage - Saint Genis Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

25 - CC DU LOUE LISON

Travaux d'entretien de la voirie de la Communauté de Communes Loue Lison.

DATE DE REPONSE 17/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS