L'Usine Campus

Les écoles françaises perdent des places dans le classement du Times... sauf Polytechnique

Cécile Maillard ,

Publié le

Sur les 200 meilleures universités mondiales recensées par le Times Higher Education pour son classement 2014, sept sont françaises, après la sortie de Mines ParisTech de ce tableau. Seule Polytechnique gagne des places, les six autres établissements en perdent.

Les écoles françaises perdent des places dans le classement du Times... sauf Polytechnique © raphaël dautigny

Malmené par un rapport parlementaire sur Polytechnique en début de semaine, son président Jacques Biot s’était réjoui, mercredi 1er octobre, de la progression de son école dans le classement 2014 du Times Higher Education. Polytechnique passe en effet de la 70e place en 2013 à la 61e cette année. Seules sept universités françaises figurent parmi les deux cents meilleures universités mondiales recensées par ce classement britannique. A part Polytechnique, les six autres perdent des places : l’ENS est classée 78e (65e  l’an dernier), repassant derrière Polytechnique, l’université Pierre et Marie Curie est 103e (96e en 2013), l’université Paris-Sud, 120e, l’ENS Lyon, 160e, l’université Joseph Fourier de Grenoble, 178e, et l’université Paris Diderot, 180e.

 

Consultez le classement complet sur le site du Times

 

Important à souligner : ce sont les sciences physiques qui permettent aux établissements français d’apparaître dans le top 200. Les sept sont comptabilisés dans les 100 meilleurs pour ces disciplines, l’ENS étant même 25e mondiale, l’UPMC 29e, Polytechnique 31e.

Mines ParisTech, qui était 193e l’an dernier, quitte le Top 200 du classement général pour se glisser entre la 226e et la 250e place. Consolation : elle est 84e meilleur établissement pour les sciences de l’ingénieur et la technologie (Polytechnique 42e dans cette catégorie). HEC Paris est 49e dans le classement "sciences sociales".

Progression des universités asiatiques

Fait notable, ce sont surtout les universités françaises qui se distinguent, les grandes écoles hexagonales étant peu nombreuses à émerger. Cela vient des critères retenus par le classement britannique, treize au total, qui font que la qualité de l’enseignement pèse pour 30% de la note finale, tout comme la recherche (30%) et les citations (30%). Or la recherche française continue à pâtir de publications pas toujours faites en anglais, ou d’être partagée avec des grands organismes de recherche publique.

 

Retrouvez notre classement des écoles d'ingénieurs françaises 2016

 

Le top du classement est comme d’habitude trusté par les universités anglo-saxonnes, anglaises, américaines et canadiennes occupant dix-neuf des vingt premières places : deux américaines sont en tête, Caltech suivie de Harvard, la britannique Oxford occupant la troisième place. Un podium identique à celui de l’an dernier. Mais comme les années précédentes, ce sont les établissements asiatiques qui progressent le plus :  la Corée du sud compte 4 établissements dans les 200 premiers, dont deux ont gagné plus de dix places.

Cécile Maillard

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

03/10/2014 - 18h32 -

du pipeau ces classements.
Paris est classée 1ère métropole mondiale en capital intellectuel/innovation pour PWC. France est 1ère du Deloitte Fast 500 EMEA. France est 2e/3e des classements Thomson Reuters et Forbes des entreprises innovantes (peu de représentants du UK). France dans le top 10 du Netexplo (pas de UK).
Le UK a un déficit commercial, supérieur au nôtre. Alors qu'ils ont un environnement plutôt "business friendly" et que d'après ce classement, ils auraient parmi les meilleures universités au monde ?! comment ils font ???
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les thèmes de L'Usine Campus


Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte