Les écoles du Nord à fond dans l'entrepreneuriat

Cinq établissements de la région regroupent leurs incubateurs sous une bannière pour multiplier les créations d'entreprise.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les écoles du Nord à fond dans l'entrepreneuriat
Le futur statut de «jeune entreprise universitaire », annoncé par le Premier ministre, devrait bientôt permettre aux étudiants créant une société sur un campus de bénéficier d'une franchise d'impôt. De quoi encourager les initiatives ! Sans attendre, cinq grandes écoles du Nord-Pas-de- Calais se sont associéés pour favoriser l'entrepreneuriat. Et éviter la fuite des cerveaux... «Bien souvent, les créateurs partent dans d'autres régions, mieux équipées pour les accueillir », remarque Jean-Pierre Ramon, le directeur de l'ESC Lille.


Les Mines de Douai, l'Ensait à Roubaix (Ecole nationale supérieure des arts et industries textiles) et trois établissements lillois (Ecole centrale, Ecole supérieure de commerce et les Arts et métiers), vont mettre en commun dès septembre leurs incubateurs au sein d'une association baptisée Geni (Grandes écoles du Nord incubation).

Celle-ci effectuera sa première apparition officielle lors du Salon des entrepreneurs de Lille, début septembre. «Nous nous inscrivons dans une logique de service à la région, pour en assurer le développement économique, précise Etienne Craye, le directeur de Centrale Lille. Et cela nous permet de parler d'une seule voix aux pouvoirs publics.» Unmoyen de décrocher plus facilement des subventions des collectivités locales.

L'association réunira en fait trois centres d'incubation : celui de Roubaix, lié à l'Ensait et qui fédère les initiatives liées à l'industrie textile, celui des Mines de Douai, spécialisé dans le développement durable, et celui de Lille, pour les entreprises innovantes. «Quel que soit son projet, le créateur pourra trouver une réponse sur le territoire », reprend Etienne Craye. Les cinq écoles prévoient d'incuber 90 projets simultanés dans la nouvelle structure, avec un flux de 25 créations d'entreprises effectives par an.

Arnaud Dumas

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS