Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Les drones de Donecle auscultent les avions

Olivier James

Publié le

Les drones de Donecle auscultent les avions © AFI-KLM e & E / Donecle ; Philippe stroppa / CEA / cnrs

L’idée est venue d’un constat réalisé par un ingénieur structures d’Airbus : l’inspection d’un avion nécessite huit heures de travail – à l’œil nu – pour une équipe de dix personnes. Pour une compagnie aérienne, c’est une dépense de 10 000 dollars par heure d’immobilisation de l’appareil. Cet ingénieur, c’est Yann Bruner, l’un des fondateurs de la start-up toulousaine Donecle, créée en septembre 2015. Il s’entoure de spécialistes, pour la plupart issus de l’aéronautique.

Les quatre fondateurs échafaudent une solution innovante : un essaim de drones capable de scruter la surface d’un avion et de classifier les défauts. "Nous pouvons déployer un seul drone pour un petit avion et jusqu’à six drones pour un appareil comme l’A 380, précise Josselin Bequet, directeur financier et marketing de la start-up. Une inspection peut passer de huit heures à seulement vingt minutes, ce qui représente une réduction du coût pouvant atteindre 50%". De quoi intéresser les compagnies aériennes, pour les contrôles de routine ou ceux nécessaires après des impacts de foudre.

Donecle a déjà éprouvé ses technologies, brevetées, via une série de tests. Preuve de la maturité de sa solution, la start-up vient de signer un contrat de partenariat avec Air France-KLM. Des discussions ont débuté avec Airbus, qui y verrait un intérêt pour le processus d’assemblage de ses appareils. Fort d’une levée de fonds réussie de 1 million d’euros début octobre, auprès de l’opérateur Delta Drone, Donecle compte recruter pour amener ses effectifs à dix?personnes d’ici la fin de l’année. "Notre ambition à long terme est d’étendre notre solution, pour le moment cantonnée aux hangars de maintenance, aux tarmacs des aéroports pour offrir des gains de temps encore plus importants", souligne Josselin Bequet. Le dirigeant voit plus loin, il souhaite s’attaquer aux marchés de la maintenance des éoliennes offshore.

Olivier James 

L’innovation

Le positionnement par laser des drones permet leur évolution dans un site couvert sans signal GPS, comme un hangar. Donecle a développé son propre système de traitement des données embarqué, incluant un algorithme de reconnaissance d’images (couleur, texture…), offrant la possibilité d’un diagnostic en temps réel.

 

l’opportunité

Avec le vieillissement des flottes et l’accroissement du nombre d’avions, la maintenance, aujourd’hui estimé à 67 milliards de dollars, devrait connaître une croissance annuelle de 4%.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle