Les drones allemands chargés de surveiller le cessez-le-feu en Ukraine cloués au sol par le froid

Une mission de la plus haute importance leur avait été confiée : les drones de reconnaissance Luna de l'armée allemande étaient chargés de vérifier que le cessez-le-feu est bien appliqué à l'est de l'Ukraine. Problème cependant… en raison du froid, ces engins restent cloués au sol. D'après un spécialiste, lorsque le thermomètre descend sous les -19 degrés, ces appareils à la pointe de la technologie tombent en effet comme des mouches.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les drones allemands chargés de surveiller le cessez-le-feu en Ukraine cloués au sol par le froid

Tourbillons de neige et bise glacée, dérapages contrôlés (ou pas) sur des plaques de givre… Pas de doute : en Ukraine, les hivers sont rigoureux. Tellement rigoureux que les drones militaires censés surveiller le respect du cessez-le-feu dans l'est du pays restent désespérément cloués au sol.

Début octobre, l'Allemagne et la France ont en effet proposé à l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) d'envoyer sur place des appareils de reconnaissance. Les drones choisis pour cette mission sont utilisés par l'armée allemande depuis le début des années 2000. Baptisés Luna, ils sont fabriqués par la société EMT Penzberg, allemande elle aussi.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

moins 19 degrés

Selon le quotidien Bild, qui cite des sources militaires, impossible de faire décoller ces petits avions sans pilote à un température inférieure à moins 19 degrés. Or en Ukraine, entre 3 000 et 5 000 mètres (altitude à laquelle volent les drones), il fait beaucoup plus froid.

Henning Otte, spécialiste des questions de défense au sein du parti conservateur CDU d'Angela Merkel, a même confié à Bild que : "quand il gèle, [le Luna] s'écrase". Il souhaite logiquement qu'une solution à ce problème soit trouvée rapidement.

Lélia de Matharel

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS