Environnement

Les doutes de l'Ademe à propos de la technologie de captage-stockage du CO2

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Parce qu'il ne nécessite aucun changement de méthode de production, le procédé de captage et de stockage de CO2 est souvent mis en avant par l'industrie, en tant que solution idéale de réduction des émissions. Dans un avis publié fin juillet, l'Ademe émet d'importants doutes, et estime "limité" le potentiel de la technologie. 

Les doutes de l'Ademe à propos de la technologie de captage-stockage du CO2

Parfois vanté comme solution miracle par les industries pour réduire facilement leurs émissions, le captage et le stockage géologique de CO2 (CSC) pourrait ne pas être si utile que ça, estime l'Ademe dans un avis publié fin juillet. Selon l'agence de l'énergie, la technologie ferait d'ailleurs état d'un "potentiel limité" pour réduire les émissions.

Le CSC permet de récupérer le CO2 dans les fumées pour les transporter et les stocker dans le sous-sol. Parce qu'il aide à faire baisser son bilan carbone sans nécessiter de transformer son moyen de production, il fait l'objet de nombreux programmes de R&D depuis une vingtaine d'années. Une vingtaine de projets, dont une grande partie dans l'exploitation pétrolière, ont ainsi vu le jour partout dans le monde. Cependant, le volume stocké (23 millions de tonnes de CO2 par an) est "anecdotique au niveau mondial" selon l'Ademe. À titre d'exemple, la France produit annuellement l'équivalent de 441 millions de tonnes de CO2.

Un potentiel annuel français de stockage de 24 millions de tonnes de CO2

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte