Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Les dirigeants des Papeteries de Malaucène libérés

Publié le

Social

Les entreprises citées

Ils étaient finalement quatre les dirigeants des papeteries de Malaucène à avoir été retenus entre mardi et mercredi par les salariés dans le bâtiment administratif de l'entreprise: le directeur industriel du site Jean-Marc Pavero, le directeur financier Europe du groupe américain Schweitzer-Mauduit, propriétaire de la papeterie, Jean-Yves Klein, le directeur des ressources humaines du groupe Yves Mothay et le responsable des ressource humaines de l'usine Rémy Ruffier.

La fermeture de l'usine annoncé le 17 avril dernier par le géant américain du papier à cigarettes Schweitzer-Mauduit et le licenciement de 211 salariés, qui devraient quitter le site en septembre, avait déjà contribué à rendre l'atmosphère tendue. Des « négociations difficiles » entre direction et syndicats et le quasi certitude qu'il n'y aura autre solution que l'arrêt de la production, ont déclenché les hostilités et la rétention des quatre dirigeants.

Mercredi matin, dans un climat d'apparente accalmie, les syndicats acceptent de rencontrer, à la sous-préfecture de Carpentras, Michel Fievez directeur général Europe de Schweitzer-Mauduit. Après une réunion de presque deux heures, Frédéric Fouquet, délégué au comité d'entreprise, explique « ils nous ont clairement fait comprendre que si on ne laissait pas sortir les quatre cadres, il y aurait un car de casques à pointe à la porte ».

Les représentant des syndicats savent que l'arrivé des forces de l'ordre ne pourrait qu'empirer la situation et provoquer des affrontements entre les salariés et la force publique.

Les élus du personnels commencent essayent alors de expliquer la situation aux salariés présents dans l'usine, de calmer les esprits et de convaincre les plus réticents à laisser partir les « retenus ».

Les quatre dirigeants ne sortiront que vers 23 h 30 sous les hués de quelque salariés.

Les négociations pour le plan de sauvegarde de l'emploi devraient reprendre aujourd'hui à la mairie de Malaucène.

« Ce que nous voulons c'est plus de temps pour pouvoir mettre en place des formations pour permettre à plus de salariés possibles de retrouver un emploi » affirme Jean-François Cardona délégué CGT de la papèterie.

Luisa Manzella

L'édition 2008-2009 de « L'ATLAS DES USINES » est en vente. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle