Les difficultés des femmes dans l’entrepreneuriat et la tech ne cessent d’être dénoncées ... mais avec quel impact?

Alors que les discours appelant à plus de femmes dans la tech et l’entreprenariat, avec un meilleur accès aux financements, se multiplient, les événements organisés sur le sujet peinent à mobiliser au-delà des sphères actives, comme le montre le Women Start-up Challenge organisé à Paris jeudi 25 octobre. Les chiffres de l'accès aux financements restent inquiétants.

Partager
Les difficultés des femmes dans l’entrepreneuriat et la tech ne cessent d’être dénoncées ... mais avec quel impact?
Dix femmes fondatrices de start-up européennes ont participé au Women Start-up Challenge, organisé jeudi 25 octobre à Paris.

Depuis un an, dans la foulée de l’affaire Weinstein et du mouvement MeToo, la question du sexisme et des difficultés des femmes est ressortie dans de nombreux domaines. Une réalité particulièrement préoccupante dans la tech et l’entrepreneuriat, comme l’avait montré notre enquête. Depuis un an, les discours appelant à plus de femmes dans ces deux univers se sont donc multipliés. Les événements qui leur sont dédiés se sont multipliés. Mais derrière toute cette agitation, la situation ne semble guère s’améliorer.

À LIRE AUSSI

Le sexisme à l'heure du digital

"Il y a un vrai décalage entre le discours des investisseurs, qui disent tous aujourd’hui soutenir les femmes, et l’orientation des fonds qui de fait ne vont pas vers les start-up dirigées par des femmes", dénonce Justyn Hintze, directrice de Women Who Tech, interrogée à l’occasion du Women Start-up Challenge organisé jeudi 25 octobre à Paris par ce réseau de financement des femmes entreprenant dans la tech.

"Plus de chance de réussir avec une barbe"

Les chiffres présentés par Women Who Tech rappellent une situation inquiétante : entre 2016 et 2017, la part des investissements captés par les start-up dirigées par des femmes en Europe a diminué, passant de 14% à 11%. Si la question de la minorité se rajoute à celle du genre, la situation est encore pire : seulement 0,2% des investissements ont été réalisées dans des start-up dirigées par une femme de couleur en 2017, dénonce Women Who Tech.

Le sexisme, lui, est encore loin d’avoir disparu. "Il y a quelques jours encore, une entrepreneure me disait qu’un investisseur lui avait dit qu’elle aurait plus de chance de réussir avec une barbe", relate Justyn Hintze. Selon l’étude présentée par Women Who Tech, 58% des femmes dirigeantes de start-up ont déjà connu une situation de harcèlement, un chiffre qui grimpe à 75% chez les femmes de couleur.

De la question des femmes à celle de la mixité

Des chiffres présentés au Women Start-up Challenge, une compétition entre dix start-up européennes portées par des femmes tenue dans l’hôtel de Ville de Paris. Plus d’une centaine de personnes étaient venues y assister dont... une poignée d’hommes seulement. Si la prise de conscience des difficultés des femmes apparaît donc globale dans les discours, la mobilisation semble encore se restreindre au cercle des engagé(e)s.

Face à ce problème, les réseaux font évoluer leur positionnement. A l’image de l’incubateur Willa (ex-Paris Pionnières). "Après 13 ans d’existence, nous faisons évoluer notre stratégie pour nous positionner davantage sur la mixité et ouvrir plus aux hommes notre réseau et notre-savoir", explique Leena Radjibaly, en charge des partenariats chez Willa.

"Il est important d’avoir des événements dédiés aux femmes dans la tech mais ne faire que les multiplier ne résoudra pas le problème, estime de son côté Pauline Pham, codirectrice de StartHer, association partenaire de l’événement qui a en parallèle décidé d’arrêter son propre concours, les StartHer Awards. Il faut davantage mettre en avant les exemples de réussite de femmes hors des sphères déjà mobilisées sur le sujet." L’association a donc décidé de renforcer ses actions d’éducation et de sensibilisation auprès des jeunes publics. Un moyen d'attaquer le problème à ses racines.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

40 - Landes

Analyses eau et poisson.

DATE DE REPONSE 22/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS