Les deux usines Brandt à plein régime fin juillet

Cevital, repreneur des deux usines Brandt d'Orléans et Vendôme, programme 200 millions d'investissements. 150 intérimaires vont compléter les effectifs de production cet été.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les deux usines Brandt à plein régime fin juillet
Usine Fagor Brandt de Saint-Jean de la Ruelle

La montée en cadence est progressive dans les deux usines Brandt, reprises en avril par l'algérien Cevital. "Nous avons besoin de reconstituer nos stocks et nous recrutons des intérimaires sur les deux sites de Saint-Jean-de-la-Ruelle, près d'Orléans (Loiret), et Saint-Ouen, à côté de Vendôme (Loir-et-Cher)", a détaillé Thierry Léonard, président de Brandt France, lors d'une visite jeudi du site orléanais en présence de Malik Rebrab, directeur du groupe Cevital.

D'ici juillet, 150 intérimaires compléteront les chaînes de production sur les deux sites industriels (496 salariés à Orléans, 200 à Vendôme), avant d'autres recrutements permanents. Selon les plans du nouveau groupe Brandt, le site orléanais produira 750 000 unités en 2015 (700 000 en 2012) et celui de Vendôme 450 000 contre 300 000.

200 millions d'euros pour relancer l'activité

"L'objectif de Brandt est de retrouver son leadership en France et de se développer dans la zone MENA (Middle-East North-Africa, Moyen-Orient, Machrek, Maghreb)", a répété Sergio Trevino, président du groupe Brandt, qui a mobilisé 200 millions d'euros pour relancer l'activité. Des investissements industriels ont déjà été déclenchés, notamment sur l'automatisation de la ligne de production des tables à induction à Saint-Jean-la-Ruelle, mais Brandt reste discret. "Nos nouveaux produits seront dévoilés au dernier quadrimestre. Et leur lancement sera accompagné d'une grande campagne de communication", a indiqué Sergio Trevino.

Le site vendômois, qui fabrique des tables à induction et des hottes, récupérera d'ici fin 2015 la production de fours micro-ondes, fabriqués à Aizenay (Vendée). Les lave-linge et lave-vaisselle de La Roche-sur-Yon (Vendée) seront progressivement transférés vers une nouvelle usine à construire à Setif (Algérie), où Brandt Algérie fabriquera des produits "mass market" pour l'ensemble des marques (Brandt, Sauter, De Dietrich, Vedette) et les marques algériennes de Cevital.

Stéphane Frachet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS