Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Les deux réacteurs de la centrale de Fessenheim à l'arrêt

Sylvain Arnulf , , , ,

Publié le

Les deux unités de production de la centrale nucléaire de Fessenheim sont à l'arrêt depuis le 28 février. L'un est en maintenance technique, l'autre a connu une avarie.

Les deux réacteurs de la centrale de Fessenheim à l'arrêt © AFP/LAGAZETA

24 heures après l'arrêt de l'unité de production n°2 de la centrale nucléaire de Fessenheim - un arrêt prévu de longue date pour maintenance et rechargement du combustible  - l'unité n°1 a également été stoppée préventivement, le 28 février peu avant 19 heures.

défaut d'étanchéité

Un défaut d'étanchéité a été constaté sur une tuyauterie située en aval du condenseur, dans la salle des machines (hors de la zone nucléaire), précise EDF. "Les équipes de la centrale réalisent actuellement un diagnostic pour préciser les causes exactes de cet événement". L'entreprise assure que l'incident, signalé à l'Autorité de sûreté nucléaire, n'a "aucune conséquence sur la sûreté des installations, l'environnement et la sécurité du personnel". Ce même type d'avarie avait déjà provoqué l'arrêt de la centrale en avril 2014.

La centrale de Fessenheim, la plus ancienne du parc français (mise en service en 1979), doit fermer avant 2017, lors de la mise en service de l'EPR de Flamanville. C'est un engagement de campagne de François Hollande.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle