Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Les deux futurs navires de Costa Croisières tourneront à plein gaz

Aurélie M'Bida , , , ,

Publié le

La compagnie italienne, leader sur le marché des croisières en Europe continentale, vient de passer commande pour la construction de deux navires "écolo". De grande capacité et très innovants, les bâtiments fonctionneront au gaz naturel liquéfié. Une nouvelle qui relance la compétition en Europe dans le secteur.

(DR./ Costa Croisières)

Les Italiens viennent de damer le pion aux Français et Européens du nord en matière de construction navale "écolo". En effet, alors qu’en France les fournisseurs de gaz naturel liquéfié et ses utilisateurs ont signé un accord de coopération au mois de juin dernier, afin de promouvoir l’utilisation du GNL, sans pour autant avoir défini de projet concret, l’Italie vient de signer une commande historique. Dans un secteur où la concurrence est rude, avec les Etats-Unis qui dominent le sujet ou encore la Chine qui pousse pour l’utilisation de cette ressource dans les transports terrestres, ce contrat pour la construction de navires propulsés à 100% grâce au GNL relance les projets d’envergure après l’abandon du projet de Brittany Ferries et STX France.

Gabarit hors-normes

La compagnie Costa Croisières, tristement célèbre depuis le naufrage du Costa Concordia au large de l’île du Giglio en janvier 2012, annonce ainsi avoir confié aux chantiers navals Meyer à Turku (ex-STX Finland et filiale de l’allemand Meyer Werft), la construction de deux gigantesques navires de croisière…dont les moteurs seront alimentés en mer exclusivement par du GNL. Il s’agira, d’après Costa, de deux navires nouvelle génération, capables d'accueillir jusqu’à 6 600 passagers, un record. Ces deux engins marins seront en effet les premiers du secteur des croisières à fonctionner au gaz liquéfié, une énergie fossile moins polluante que le pétrole, le charbon ou certains gaz conventionnels.

Des navires nécessairement moins polluants

Costa ouvre la marche à une nouvelle génération de bateaux de croisières fonctionnant au carburant renouvelable. Ces nouveaux navires sont présentés comme les premiers du secteur des croisières à utiliser du GNL dans un moteur hybride qui alimentera le navire au port aussi bien qu'en mer. "L'utilisation du GNL pour faire fonctionner le navire au port et en mer réduira de manière significative les émissions de gaz, contribuant ainsi à la protection de l'environnement et permettant à la compagnie de se rapprocher de ses objectifs ambitieux en matière de développement durable", déclare Costa Croisières.

Les deux navires devraient être livrés entre 2019 et 2020, selon l’armateur italien. Chacun d'entre eux dépassera 180 000 tonneaux de jauge brute et disposera de plus de 2 600 cabines.

Aurélie M'Bida 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus