Les dentelles Desseilles en difficulté

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Les dentelles Desseilles en difficulté
Le fabricant de dentelles Desseilles à Calais (Pas-de-Calais), devenu My Desseilles depuis sa reprise en 2016 par le groupe chinois Yongsheng, a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer le 6 juin, pour une durée de trois mois. Une audience intermédiaire est prévue le 18 juillet. Le fleuron de l’industrie de la dentelle de Calais, qui emploie 73 personnes, cherche un nouveau repreneur. "Lorsque le groupe chinois nous a repris, des promesses d’investissements avaient été faites, mais elles n’ont pas été tenues. Nous n’avons pas pu investir dans de nouveaux métiers ou dans leur entretien", a indiqué Marc Bohler, le directeur qualité. "Le placement en redressement judiciaire est un soulagement car on craignait la liquidation", a de son côté expliqué Renato Fragoli, représentant[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte