Les défaillances d’entreprises en légère hausse au 1er trimestre

Selon la société Altares le 10 avril, les défaillances restent pour la quatrième année de suite au-dessus du seuil des 16 000.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les défaillances d’entreprises en légère hausse au 1er trimestre

Le nombre de défaillances d’entreprises a progressé de 0,3% sur un an. Au total, 16 206 jugements de redressement ou liquidation judiciaire directe ont été enregistrés. Soit 3 500 de plus qu’avant la crise de 2008. L'ensemble des entreprises défaillantes sur ce premier trimestre représente 65 200 emplois contre 56 200 sur le même trimestre 2011, soit une augmentation de 16%.

Selon le rapport du cabinet, ce sont notamment les PME de plus de 50 salariés qui ont été les plus exposées ces trois derniers mois. Sur le premier trimestre, 123 sociétés de cette taille représentant 19 800 emplois ont connu une défaillance.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’étude souligne que 40% de ces PME n’avaient plus de fonds propres et près de 80% d’entre elles affichaient une perte d’exploitation.
"40% accusent sur le dernier bilan disponible des délais de règlement clients supérieurs à 60 jours et par voie de conséquence une insuffisance voire absence de trésorerie", précise Altares. Selon le cabinet, les retards de paiement des clients sont à l'origine d'une défaillance sur quatre.

Par secteur, ce sont notamment les activités de transport et logistique, de restauration et de santé qui sont les plus touchées.

Pour Thierry Millon responsable des analyses, "la crainte d’une rechute dans la zone euro sur fond d’une résurgence de la crise de la dette mine l’économie réelle. Les dirigeants des entreprises portent une trop faible attention au cash".

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS