Les défaillances d'entreprises à nouveau en hausse en 2012

L'assureur-crédit Euler-Hermes prévoit une augmentation du nombre de défaillances d'entreprises au niveau mondial en 2012. Un inversement de tendance, 2011 étant marquée par un recul.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les défaillances d'entreprises à nouveau en hausse en 2012

Signe que la situation des entreprises se dégrade à nouveau, les faillites devraient repartir à la hausse dans le monde en 2012. L'assureur-crédit Euler Hermes annonce en effet une augmentation de 3 % des défaillances au niveau mondial. La raison de cette hausse serait l'essoufflement de la croissance dans les pays développés mais aussi dans les pays émergents.

Cette dégradation nouvelle fait suite à une nette amélioration du nombre de faillites en 2010 et 2011 (-5 % en 2010 et -3 % en 2011), grâce à la timide reprise de l'activité économique.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La remontée des défaillances devrait "être d'autant plus marquée en Europe, où demande déprimée, débouchés à l'export en berne et difficulté des entreprises à se financer sont autant de facteurs qui indiquent une convalescence difficile et appellent à une vigilance particulière à porter à la gestion du poste client", souligne Wilfried Verstraete, le président du directoire d'Euler Hermes.

En Europe, l'assureur-crédit prévoit ainsi une hausse de 12 % des faillites. Mais la situation est cependant contrastée entre les différents pays européens. Les faillites devraient augmenter de 15 % en Italie, où la croissance devrait reculer de 0,2 % en 2012. Elles augmenteraient de 20 % en Espagne, de 26 % en Grève et de 10 % en Belgique. A l'inverse, le nombre de défaillances reculeront en Allemagne cette année, en baisse de 1 %.

En France, le nombre de faillites d'entreprises devrait augmenter de 4 %, pour atteindre 64 400 cas, un niveau à peine moins élevé que le pic historique atteint en 2009 (64 519 défaillances). "Ce rebond que l'on observe depuis fin 2011 commence par les entreprises les plus grandes en taille", s'inquiète Ludovic Subran, le chef économiste d'Euler Hermes.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS