Les décolleteurs cherchent à se diversifier

Partager

Les spécialistes du décolletage, dont le salon Simodec s'est tenu la semaine dernière à La Roche-sur-Foron, lorgnent sur de nouveaux débouchés. Alors que la croissance attendue en 2008 est comparable à 2007, soit 5%, la filière automobile représente encore six facturations sur dix. « Le secteur guette les opportunités liées au développement durable, notamment dans le bâtiment », note Guy Métral, président de la CCI de Haute-Savoie. Mais dans l'immédiat, le médical, en hausse de plus de 10%, et l'aéronautique constituent la principale alternative.
Pour contrer la concurrence asiatique, les décolleteurs français misent sur la complémentarité de leur tissu industriel (fabricants de machines-outils, professionnels du traitement de surface, du traitement thermique...). Sur le plan technologique, les appareils à commandes numériques restent la priorité.

Thomas Blosseville

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS