Les Crudettes fermeront l'usine de Perpignan fin mars

Social

Partager

C'est une très mauvaise nouvelle qu'ont apprise mi-janvier les 70 salariés de l'usine perpignanaise des Crudettes, société spécialisée dans les salades et légumes en sachets, filiale du groupe Pomona. Lors du comité central d'entreprise, le 15 janvier, au siège de Châteauneuf-sur-Loire, la direction avait annoncé « envisager » la fermeture du site catalan, reconverti à 100 % depuis avril 2007 dans le conditionnement d'herbes aromatiques.

Le lendemain, le directeur du site de Perpignan confirmait la fermeture prochaine aux salariés. Elle devrait intervenir fin mars, selon le délégué syndical FO du site de Perpignan, élu au comité central d'entreprise. « On nous avait pourtant assuré que les herbes aromatiques étaient l'avenir... » L'ouverture, en 2006, d'une usine espagnole à Noblejas, au sud de Madrid, via la société Tallo Verde, a rapidement fait perdre à Perpignan le conditionnement des salades en sachets.

Le plan de sauvegarde de l'emploi est en cours de négociation. La direction propose notamment un plan de mobilité ouvrant 140 postes au sein du groupe Pomona, mais le délégué syndical est pessimiste : « Sur les 70 salariés, 55 femmes sont des femmes et ne sont pas mobiles. L'ancienneté moyenne est de 15 ans, et elles sont en majorité payées au Smic.

Souvent, leur salaire est le seul revenu du foyer. Le site proposé le plus proche est celui des Crudettes à Cabannes, à la frontière des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse. C'est une catastrophe sociale. » Mandaté, le cabinet d'experts Secafi-Alfa travaille sur le plan et sur une étude du bassin d'emploi. La prochaine réunion du comité central d'entreprise est programmée le 5 février.

En Languedoc-Roussillon, Sylvie Brouillet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS