Les crédits d'équipements sur la sellette

Partager

Avec 7 milliards d'euros de crédits gelés, les ministères vont devoir tailler dans leurs dépenses. Si la recherche, la sécurité routière ou encore l'aide publique au développement sont des domaines épargnés, les ministères « dépensiers » sont en première ligne, notamment la Défense.
Les économies demandées devraient porter sur les dépenses de fonctionnement, en particulier le financement des opérations extérieures pris en charge par le budget général de l'Etat. Des dépenses qu'il faudra néanmoins financer. Tout comme le maintien en condition opérationnelle des matériels, où un effort important reste à réaliser.
D'où la tentation de Bercy de tailler dans le budget même de la Défense, au niveau des crédits d'équipement du titre 5. Si la Loi de programmation 2003-2008 (près de 89 milliards d'euros de crédits) n'est pas remise en cause, le système des commandes pluriannuelles donne cependant une marge de manœuvre.
A l'instar de la commande d'une tranche de 59 avions de combat Rafale prévues en 2003 et différées en 2004, compte tenu du bras de fer qui oppose la DGA (Délégation générale pour l'armement) aux industriels sur les conditions financières d'acquisitions.
JPJ

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS