Les créations d’entreprises industrielles plombées par le solaire en 2011

L’industrie semble être le secteur où la création de sociétés recule le plus (-29%). Une statistique en trompe l’œil. Explications. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les créations d’entreprises industrielles plombées par le solaire en 2011

En 2011, le nombre de créations d'entreprises a diminué de 11,6 %, selon l’Insee. L'Institut de statistique rappelle que peu de secteurs sont épargnés.Cependant, cette baisse impressionnante doit être nuancée. Elle est principalement due à une diminution d'immatriculations d'auto-entreprises (- 18,9 %) et des autres entreprises individuelles (- 7,4 %), ce qui ne concerne pas vraiment l’industrie.

Une fois cette précision apportée, il faut remarquer que la création de sociétés (excluant les entreprises individuelles évoquées ci-dessus) se maintient à +2%. Seule l’industrie fait figure de mauvaise élève avec une baisse de 29%. "L’exception dans l’industrie correspond à la fin d’un pic observé en 2009 et 2010, lié à l’évolution du tarif de rachat d’électricité par EDF : celle-ci avait alors stimulé la création d’entreprises de production d’électricité, essentiellement d’origine solaire", analyse l’Insee.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En effet, pour cette seule activité, le nombre de création d’entreprises passe de 6 100 à 2 200 entre 2010 et 2011. Soit près de trois fois moins. La filière solaire plombe donc les statistiques. Mais à part cette ombre, le tableau n’est pas aussi sombre qu’il n’y parait. Hors de ce sous-secteur, les créations de sociétés industrielles sont en hausse de 2%, soit la moyenne nationale, tous secteurs confondus.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS