Les craintes sur l'inflation font plier les actions

par Laetitia Volga
Les craintes sur l'inflation font plier les actions
Les principales Bourses européennes baissent fortement mardi. À Paris, l'indice CAC 40 perd 1,93% vers 08h25 GMT. À Francfort, le Dax cède 2,04% et à Londres, le FTSE abandonne 2,22%. /Photo d'archives/REUTERS/Regis Duvignau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes baissent fortement mardi et les futures de Wall Street indiquent une nouvelle séance négative, les craintes liées à l'inflation, dont les marchés redoutent une accélération, déclenchant une nouvelle poussée d'aversion pour le risque.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 1,93% à 6.263,06 points vers 08h25 GMT. À Francfort, le Dax cède 2,04% et à Londres, le FTSE abandonne 2,22%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro baisse de 1,96%, le FTSEurofirst 300 de 1,94% et le Stoxx 600 de 1,97%.

Le chiffre des créations d'emplois plus faibles que prévu aux Etats-Unis a soulagé les investisseurs sur le soutien économique du gouvernement et de la Réserve fédérale mais a également mis en évidence une pénurie de main-d'oeuvre qui pourrait aggraver les pressions inflationnistes.

La flambée des prix des ressources de base, qui a porté le cours du cuivre et du minerai de fer notamment, à des niveaux records, a également alimenté ces craintes.

Les investisseurs suivront donc avec attention la publication, mercredi, de l'indice des prix à la consommation aux Etats-Unis.

"Je crains que nous soyons confrontés à une combinaison parfaite de pressions sur les salaires, sur les coûts et sur la demande qui ne soit pas aussi temporaire que le pense la Réserve fédérale", a déclaré Neil Wilson chez Markets.com.

Par ailleurs, les dernières statistiques en provenance de Chine montrent que les prix à la production ont progressé plus que prévu le mois dernier, à leur rythme le plus rapide en trois ans et demi. L'indice des prix à la consommation (CPI) a lui augmenté un peu moins que prévu.

VALEURS

Le secteur européen des hautes technologies (-2,32%) affiche l'une des plus fortes baisses du début de séance.

Parmi les valeurs en baisse, Capgemini perd 3,59%, STMicroelectronics 2,54%, Infineon 1,54%, ASML 2,59%.

L'indice Stoxx des ressources de base se replie de 2,38% après avoir bondi de 1,86% lundi, au plus haut depuis dix ans, grâce à la progression des cours des matières premières.

Les minières comme Rio Tinto (-2,67%), BHP (-2,44%) ou ArcelorMittal (-4,47%) sont dans le rouge.

Dans l'actualité des entreprises, Alstom recule de 2,96% après avoir annoncé une provision de 632 millions d'euros liée au rachat des activités ferroviaires de Bombardier.

Thyssenkrupp chute de 6% malgré le relèvement de ses perspectives pour l'ensemble de l'année.

A WALL STREET

Les contrats à terme sur les principaux indices américains indiquent pour l'instant une ouverture en baisse de 0,6% pour le Dow Jones, de 0,8% pour le Standard & Poor's 500 et de près de 1,4% pour le Nasdaq Composite.

Ce dernier, à forte coloration technologique, a fini en baisse de 2,55% lundi et le S&P-500 de 1,04%.

L'indice Dow Jones, qui s'envolait à l'ouverture vers un nouveau plus haut historique pour la quatrième séance d'affilée, a finalement cédé 0,1%, la casse ayant été limitée par les valeurs de l'industrie et de la santé.

Aux valeurs, Microsoft, Amazon, Apple et Intel ont abandonné entre 2% et 3%.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a cédé 3,08% dans le sillage du mouvement de vente sur les valeurs technologiques américaines, auquel s'ajoutent les inquiétudes concernant la dégradation de la situation sanitaire dans le pays.

La Bourse de Hong Kong a perdu 2,03% avec le recul de la "tech": Tencent a cédé 1,76% et Alibaba 3,53%.

TAUX/CHANGES

Sur le marché obligataire, le rendement du Bund allemand à dix ans prend plus de quatre points de base, à -0,17%. Celui des Treasuries à dix ans avance d'un point de base à 1,6146%.

Le dollar est stable face à un panier de devises de référence, les cambistes restant dans l'attente des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis.

L'euro progresse légèrement face au dollar, à 1,2143, et la livre sterling se maintient proche d'un plus haut depuis le 25 février face au billet vert, soutenue par l'allégement des mesures sanitaires au Royaume-Uni.

PÉTROLE

Les cours du brut reculent mardi alors que l'opérateur américain d'oléoducs Colonial Pipeline, touché par une cyberattaque qui l'a contraint à fermer un réseau alimentant plusieurs États de l'est du pays, a dit vouloir redémarrer progressivement son service, qui devrait être pleinement opérationnel en fin de semaine.

Le baril de Brent perd 1,1% à 67,5 dollars et celui du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) abandonne 1,17% à 64,16 dollars.

METAUX

Le prix du cuivre à Londres est en hausse et se rapproche d'un pic historique atteint lors de la séance précédente à 10.747,50 dollars la tonne, les traders continuant de croire dans les perspectives de demande avec la reprise de l'économie et la croissance des secteurs des énergies renouvelables et des véhicules électriques.

(édité par Patrick Vignal)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS