Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les constructeurs français tirent parti de l’envolée du marché automobile en juin

, ,

Publié le

Les ventes de voitures neuves se sont envolées dans l’Hexagone au mois de juin, tout comme au premier semestre, selon les chiffres dévoilés par les constructeurs automobiles français le 1er juillet. Et ce sont justement ces derniers qui tirent leur épingle du jeu.

Les constructeurs français tirent parti de l’envolée du marché automobile en juin
PSA, grand gagnant de l'envolée des immatriculations en France en juin
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Dans l’Hexagone, le marché des voitures particulières s’est envolé de 9,22% en juin, avec 252 222 nouvelles immatriculations, selon les données dévoilées par le Comité des constructeurs français d'automobile (CCFA) le 1er juillet. Sur les six premiers mois de 2018, il enregistre ainsi une croissance de près de 4,7%, avec près de 1,19 million d’immatriculations, comparé à la même période de 2017. Le CCFA table néanmoins toujours sur une croissance annuelle autour de 2%, le second semestre étant traditionnellement moins porteur.

Qui sont les grands gagnants de cette forte progression, en particulier en juin ? Les constructeurs français. PSA a ainsi vu ses marques progresser de 19% par rapport à juin 2017, bénéficiant également de l’intégration de la marque allemande Opel, rachetée depuis août au groupe américain General Motors. Sur les six premiers mois de l’année, les immatriculations de voitures de marques DS et Peugeot ont crû de 20% et 8% respectivement, compensant une légère baisse de 0,38% chez Citroën.

Renault tiré par sa marque Dacia

Chez Renault, c’est une hausse de près de 16% des immatriculations qui a été enregistrée en juin, et de 6,5% sur six mois : il peut remercier sa marque low cost Dacia, en hausse de 21% sur le semestre grâce au renouvellement du Duster, loin devant la marque Renault et ses 2%.

Les constructeurs étrangers ont, globalement, vu leurs immatriculations freiner de 1,5% en juin, et un peu plus de 4% sur six mois. Mais certains ont malgré tout tiré leur épingle du jeu et connu des progressions comme le groupe allemand Volkswagen, premier constructeur étranger en France (avec la forme de ses marques VW, Skoda et Seat), Toyota, Fiat Chrysler et Hyundai.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle