Les constructeurs automobiles pollueurs ont du souci à se faire

Une étude du cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC) montre que certains constructeurs automobiles sont encore loin des objectifs 2012 de réduction d’émissions de CO2. Avec la menace théorique de payer de lourdes pénalités à l’Union européenne.

Partager

Les constructeurs automobiles pollueurs ont du souci à se faire

Selon une étude publiée ce matin par le cabinet d’audit PwC, Daimler, Mazda, Nissan, Dacia et Volvo sont parmi les constructeurs automobiles les plus éloignés des objectifs européens de réduction de CO2. Ainsi, l’allemand Daimler, qui doit en principe atteindre un objectif inférieur à 140 gr de CO2/km d’ici 2012, est actuellement à 160 gr pour sa gamme. Selon PwC, si Daimler ne parvient pas à l’objectif, qui a été fixé en 2009 par le Parlement européen, le constructeur devra payer la bagatelle de 1900 euros de pénalité moyenne par véhicule immatriculé.

De très lourdes pénalités à payer

Une somme énorme puisqu’elle est à multiplier par le nombre de voitures immatriculées en Europe. Soit, pour le constructeur de Stuttgart, un peu plus de 650 000 voitures en 2010, ce qui ferait une facture théorique de 1,23 milliard d’euros. Ces pénalités ont été fixées par l’UE en fonction du positionnement de marché des constructeurs, et du poids moyen des voitures pour tenir compte des effets de gamme.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le roumain Dacia, filiale du groupe Renault est aussi très loin de ses objectifs puisque sa gamme actuelle émet un peu plus de 145 gr/km alors que l’objectif qui lui a été assigné est de d’environ 120 gr/km d'ici 2012. Sa pénalité moyenne par voiture immatriculée atteindrait alors 1750 euros ! Chez Nissan, la pénalité serait proche de 1500 euros par véhicules à multiplier par 390 000 immatriculés dans l’UE en 2010. Total : 585 millions d’euros…

Toyota et PSA en tête

En revanche, seuls deux constructeurs ont quasiment atteint leurs objectifs, Toyota et PSA. Par ailleurs, Fiat, Seat (groupe VW) et Renault n’en sont plus très loin. "Ces pénalités sont naturellement théoriques. Logiquement, les constructeurs accusant du retard devraient le rattraper d’ici 2012 en utilisant les technologies hybrides et électriques", indiquent les auteurs de l’étude. On peut effectivement imaginer qu’ils vont redoubler d’efforts pour ne pas avoir ces centaines de millions à payer à l’UE.

C’est d’ailleurs parce que Toyota et PSA sont relativement en avance dans l’hybride, avec notamment les Prius et autres Auris hybrides chez le japonais, ou les modèles équipés de stop and start chez PSA, qu’ils sont les moins exposés au risque des pénalités. "Notre étude montre que la réglementation européenne va constituer un puissant levier d’incitation pour réduire les émissions", ajoute Pwc. L’Europe est la zone la plus en avance dans ce domaine. Selon PwC, les voitures émettant autour de 100 gr de CO2/km sont devenues les plus vendues du Vieux continent alors que ces modèles n’existaient pas en 2005.

Une hausse de la production mondiale de 8,8% en 2012

Selon PwC, les constructeurs devraient concevoir 82,7 millions d’unités en 2012. Une conséquence de la croissance dans les pays émergents et plus particulièrement en Chine. En 2011, le secteur automobile devrait produire 76 millions de véhicules, en hausse de 6,3% par rapport à 2010.

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS