Les constructeurs automobiles japonais suspendent leur production en Chine

Après Panasonic et Canon, c’est au tour de Toyota, Nissan et Honda d’arrêter leurs usines en Chine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les constructeurs automobiles japonais suspendent leur production en Chine

Depuis l’annonce de la nationalisation des îles Senkaku par le gouvernement japonais, les relations ne sont pas au beau fixe avec la Chine. Samedi et dimanche dernier, les protestations contre le rachat de ces îles à une famille nippone ont occasionné divers violences.

D’autres manifestations antijaponaises sont prévues dans la semaine, incitant les industriels japonais installés en Chine à une grande précaution. Toyota a expliqué, ce mardi 18 septembre, avoir arrêté une partie de ses usines, Nissan deux de ses trois usines d'assemblage et Honda ses cinq usines d'assemblage. Ils craignent quant à la sécurité de leur personnel, ont-ils justifié.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un porte-parole du principal constructeur nippon, Toyota, a indiqué à l'AFP que "la sécurité des employés était la priorité numéro un". "Certaines usines et certains concessionnaires vont fonctionner aujourd'hui, mais d'autre non. Chacun prendra une décision en fonction de la situation" tant pour ce mardi que pour mercredi, a-t-il ajouté.

Il a précisé que certains concessionnaires du groupe avaient subi "des dommages" lors des manifestations antijaponaises de ces derniers jours.

Quant à Nissan, la production est stoppée dans ses usines de Guangzhou (province du Guangdong, sud) et Zhengzhou (province du Henan, centre-est). Sa troisième usine d'assemblage, située à Xiangyang (province du Hubei, centre-est) va fonctionner normalement, a précisé un porte-parole du groupe.

Honda a pour sa part décidé de fermer ses cinq usines d'assemblage mardi et mercredi. "Nous pouvons produire ces voitures, mais nous sommes inquiets des conditions de leur livraison aux concessionnaires", a expliqué un porte-parole.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS