Les constructeurs aéronautiques espèrent plus de contrats au salon de Dubaï

par Alexander Cornwell et Tim Hepher
Partager
Les constructeurs aéronautiques espèrent plus de contrats au salon de Dubaï
L'industrie aéronautique mondiale comptait mardi au salon de Dubaï profiter des signes d'une reprise timide pour sortir de la crise provoquée par la pandémie de COVID-19, qui a laminé ses bénéfices, tout en s'efforçant de répondre aux préoccupations liées au changement climatique. /Photo prise le 14 novembre 2021/REUTERS/Rula Rouhana

DUBAÏ (Reuters) - L'industrie aéronautique mondiale comptait mardi au salon de Dubaï profiter des signes d'une reprise timide pour sortir de la crise provoquée par la pandémie de COVID-19, qui a laminé ses bénéfices, tout en s'efforçant de répondre aux préoccupations liées au changement climatique.

Après avoir remporté cette semaine d'importantes commandes pour ses avions monocouloir et son nouveau cargo, Airbus a conclu avec la compagnie aérienne koweïtienne Jazeera Airways une commande provisoire portant sur 28 appareils de la famille A320 neo.

Mais les compagnies aériennes cherchent elles aussi à profiter de la perspective d'une reprise pour négocier des concessions à l'occasion de la signature de nouveaux contrats.

Près de 400 appareils ont d'ores et déjà été commandés qu'il s'agisse de commandes fermes ou provisoires. C'est pour l'heure Airbus qui en profite le plus.

Les commandes d'appareils monocouloirs sont privilégiées par les compagnies à bas coûts à l'image de Wizz Air.

"Je pense que c'est un signe de reprise. La deuxième moitié de la décennie, lorsque ces avions seront pour la plupart livrés, est un horizon lointain, et il est donc raisonnable de penser qu'à ce moment-là, le trafic dépassera les niveaux d'avant le COVID", a déclaré Bertrand Grabowski, conseiller indépendant en aéronautique.

"Il est également raisonnable de penser que ceux qui sortiront de la crise avec des coûts plus bas et une meilleure efficacité seront les gagnants."

Les industriels s'interrogent sur la demande en provenance d'Asie qui a auparavant tiré la demande pour de nouveaux appareils. D'autres s'inquiètent d'une concentration des commandes sur quelques compagnies seulement.

Début novembre, le président de Jazeera Airways avait déclaré à Reuters négocier avec Airbus et Boeing pour une commande d'appareils pour un montant global de deux milliards de dollars.

La jeune compagnie indienne Akasa Air doit de son côté finaliser une commande auprès de Boeing pour environ 70 avions 737 MAX, une commande qui devrait permettre au groupe américain de regagner du terrain sur un marché des monocouloirs en forte croissance.

Boeing compte également sur cette commande pour apporter un nouveau soutien à son 737 MAX longtemps cloué au sol pour des raisons de sécurité après deux catastrophes aériennes.

(Reportage par Tim Hepher, Alexander Cornwell et Aditi Shah, version française Matthieu Protard, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

40 - Landes

Analyses eau et poisson.

DATE DE REPONSE 22/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS