Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les clubs de football : des entreprises pas comme les autres devant la taxe à 75%

Publié le

François Hollande a relancé le débat sur la taxe de 75% sur les salaires dépassant 1 million d'euros par an. Les clubs de foot bardés de star, le Paris Saint-Germain en tête s'inquiètent. Devront-ils payer la taxe ? Les réponses se contredisent.

Les clubs de football : des entreprises pas comme les autres devant la taxe à 75% © D.R. - David Beckham/PSG

Alors que le club parisien PSG se prépare à affronter l’équipe de Barcelone ce mardi 2 avril, la question de la taxe de 75% sur les revenus dépassant 1 million d’euros revient à la charge.

Cet impôt, proposé initialement par François Hollande lors de sa campagne présidentielle, avait été rejeté par le Conseil constitutionnel en décembre 2012. Lors de son intervention sur France 2 ce jeudi 28 mars au soir, le président de la République est revenu à l’attaque en proposant une nouvelle version : taxer les entreprises sur les salaires supérieurs à 1 million d'euros.

Pendant la campagne, les clubs de football voulaient que les joueurs soient exempts de la taxe à 75%. Depuis cette nouvelle annonce, ils s’interrogent : sont-ils des entreprises comme les autres ? Seront-ils taxés à 75% sur les salaires de leurs stars ?

Si Matignon indique que c’est bien le cas, la Fédération française du football (FFF) affirme le contraire.

Dans un entretien publié le 1er avril par le Parisien, Noël Le Graët, président du FFF, explique que "cela ne concerne pas les PME. Le Premier ministre à qui j'ai posé la question a été clair : seules les grandes entreprises seront taxées. Or les clubs professionnels sont considérés comme des PME, donc ils ne seront pas touchés par la taxe à 75%".

Matignon, pour sa part, déclare que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, n’a eu aucun contact récent avec Noël Le Graët. Interrogée par France Inter, la ministre de l’innovation, des PME et de l’économie numérique, Fleur Pellerin, a indiqué que la taxe à 75% concernerait tous les salariés. "Les artistes non salariés ou les sportifs non salariés ne sont pas concernés", a-t-elle ajouté. Concernant les clubs de foot, elle estime qu’ils se trouvent "un peu au-dessus du chiffre d'affaires qui correspond à la définition des PME".

Elena Bizzotto

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

02/04/2013 - 19h29 -

Le définition de la PME que donne l'INSEE est une entreprise avec un chiffre d'affaire max de 50 millions d'Euros. Le deuxième plus gros club français, l'olympique Lyonnais, a un CA de 44 millions en 2012. Cela veut dire que tous les clubs français sauf peut-être le PSG, répondent bien à la définition d'une PME.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle