Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Les cinq chiffres-clés à retenir du contrat de filière "Industriels de la mer"

Aurélie Barbaux , , , ,

Publié le

Dans la foulée d'Euronaval, Hervé Guillou, président du comité stratégique de filière et président du GICAN, a signé le 29 octobre avec le gouvernement un contrat de filière "Industriels de la mer". Voilà ce qu’il contient en cinq chiffres-clés.

Les cinq chiffres-clés à retenir du contrat de filière Industriels de la mer
La filière veut créer 10000 emplois d'ici à trois ans.
© Alain Monot / Marine Nationale / Naval Group

4 secteurs

C’est le nombre de secteurs qui composent la filière "Industriels de la Mer". Elle fédère en effet l’industrie navale, les énergies marines renouvelables, les industries et services nautiques, et l’offshore. Elle emploie aujourd’hui environ 115 000 personnes en France et réalise chaque année en moyenne 30 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 60% à l’export.

3 innovations

Pour se développer en France et surtout à l’international, la filière a identifié trois grands projets R&D : le navire autonome, la propulsion propre et décarbonée, les nouveaux matériaux.

150 PME

C’est le nombre de PME stratégiques qui seront accompagnées vers les solutions numériques de l’industrie du futur, pour faire atteindre à la filière un niveau homogène de compétitivité. Une plateforme numérique sera ainsi développée d’ici 2020, avec un soutien financier de l’Etat, la mise en place de standards communs aux acteurs de la filière sera recherchée, et 150 PME stratégiques seront accompagnées vers les solutions de l’industrie du futur, pour faire atteindre à la filière un niveau homogène de compétitivité.

16 métiers

Les acteurs de la filière veulent conclure avec le ministère du Travail un engagement de développement de l’emploi et des compétences d’ici mi-2019. La filière s’engage à mettre en place un plan de formation adapté pour recruter 1 000 personnes par an (alternants, CDI, CDD et intérim) sur 16 métiers en tension.

10 000 emplois

C’est le chiffre d’affaires annuel que la filière veut atteindre d’ici trois ans grâce notamment à ce contrat de filière. Elle vise aussi la création de 10 000 emplois au même horizon.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle