Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les cheminots inaugurent la semaine sociale

,

Publié le

Electriciens, agents RATP et cheminots manifestent cet après-midi contre la réforme des régimes spéciaux de retraite. Jeudi, c'est au tour des fonctionnaires de descendre dans la rue. Pour les salaires cette fois.

Les cheminots inaugurent la semaine sociale

C'est le dernier baroud d'honneur des syndicats. Après les grèves massives de l'automne, cinq fédérations syndicales de cheminots (CGT, CFDT, UNSA et CFE/CGC) ont appelé à une manifestation nationale à Paris cet après-midi pour la défense des régimes spéciaux de retraite. Les salariés de la RATP et d'EDF/GDF doivent se joindre au mouvement social.

Depuis novembre, la réforme des régimes spéciaux de retraite fait l'objet de négociations tripartites soutenues au sein de chaque entreprise concernée. Un processus déjà terminé à la RATP et bien engagé à la SNCF. La démonstration de force des syndicats vise désormais à « peser sur les négociations » de tout leur poids et démontrer « la détermination et la volonté » des salariés. Autre motif de grogne des cheminots : les craintes qu'inspirent l'avenir du Fret et sa réorganisation industrielle.

Le mouvement social des cheminots et électriciens ouvre en tout cas une semaine sociale chargée pour le gouvernement sur tous les fronts.

Jeudi, les syndicats de fonctionnaires et de l'Education nationale appellent à une journée d'action pour une hausse des salaires et la défense de l'emploi public. Ils seront rejoints par les agents des hôpitaux publics, à l'appel de cinq syndicats d'hospitaliers, qui réclament « plus de moyens budgétaires et humains ».
Toujours dans le secteur de la santé, la ministre de la Santé doit rencontrer aujourd'hui les syndicats du personnels hospitaliers pour élaborer un accord sur le rachat des jours RTT non pris.

Jeudi encore marque le début de la négociation des partenaires sociaux sur la représentativité des syndicats et de leur mode de financement. Patronat et organisations syndicales devront tomber d'accord sur le contenu de cette réforme avant le 31 mars, date butoir fixée par le gouvernement pour les discussions.

Solène Davesne

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle