Les chaussures André en redressement judiciaire

Publié le

LYON (Reuters) - L’enseigne de chaussures André, a annoncé jeudi être placée en redressement judiciaire en raison des mesures de confinement liées au coronavirus, qu'il l'ont obligé à fermer ses 150 magasins en France.

Les chaussures André en redressement judiciaire
L’enseigne de chaussures André, a annoncé jeudi être placée en redressement judiciaire en raison des mesures de confinement liées au coronavirus, qu'il l'ont obligé à fermer ses 150 magasins en France. /Photo d'archives/REUTERS/Vincent Kessler
© Vincent Kessler

Créé en 1896, André avait été vendu en 2018 par Vivarte au groupe grenoblois Spartoo, spécialiste de la vente en ligne de chaussures, prêt-à-porter et maroquinerie et ouvert à la vente en magasins depuis 2015.

Avant même l'épidémie, le groupe avait été fragilisé par le mouvement des gilets jaunes, ainsi que par les manifestations liées à la réforme des retraites.

"Le tribunal de commerce de Grenoble a ordonné le 31 mars l’ouverture du redressement judiciaire de l’enseigne de chaussures André, après avoir dû fermer tous ses magasins suite au confinement", a annoncé la direction d’André dans un communiqué.

L'enseigne dit avoir perdu près de 4 millions d’euros de chiffre d'affaires en quinze jours.

(Catherine Lagrange, édité par Jean-Michel Bélot)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte