Les chaussettes Jacquemard veut supprimer 280 emplois dans l'Aube

Social

Partager

La société Jacquemard à Romilly-sur-Seine (Aube) a présenté aux représentants du personnel un plan de restructuration visant à supprimer 280 des 680 emplois actuels. Une alternative, consistant à proposer à l'ensemble du personnel de production (500 salariés) de travailler à mi-temps pour limiter le nombre de suppressions d'emplois, a été soumise au comité d'entreprise, qui se réunira à nouveau le 18 novembre, date à laquelle il prendra connaissance de l'expertise demandée à un cabinet spécialisé.

Spécialisée dans la confection de chaussettes (35 millions de paires par an), distribuées sous sa marque propre, Olympia, ou de distributeurs, l'entreprise familiale connaît une baisse régulière de son chiffre d'affaires depuis plusieurs années. Elle enregistre 11 millions d'euros de pertes cumulées sur les cinq derniers exercices, pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 50 millions d'euros.

« La part de notre chiffre d'affaires en marques distributeurs est passée en quelques années de 26 à 16 % par manque de compétitivité. Il nous faut donc impérativement porter la part de sourcing de 50 % à 70 % », explique Thierry Charreyre, directeur administratif et financier. Il précise qu'une opportunité de reprise d'une usine en Roumanie, employant 230 salariés, s'est présentée au cours de l'été dernier, permettant à Jacquemard de mieux maîtriser la qualité de ses productions délocalisées, et de réduire le nombre de ses sous-traitants. « Mais le plan de restructuration n'est en aucun cas motivé par cette implantation. Il était nécessaire de toute façon », insiste le directeur administratif.

Pascal AMBROSI

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS