Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les chariots robotisés de Balyo en Bourse

Marion Garreau

Publié le

Les chariots robotisés de Balyo en Bourse
Le français Balyo compte lever 30 à 50 millions d’euros.
© Balyo

La robotique va chambouler la manutention. Fort de cette conviction, le spécialiste des chariots robotisés Balyo a été introduit en Bourse mardi 23 mai. Cette opération doit permettre au français de lever de 30 à 50 millions d’euros sur Euronext Paris. De nouveaux moyens consacrés pour une moitié à son développement commercial, et pour l’autre moitié à des investissements de R & D et à « une politique opportuniste d’acquisitions ». « Notre stratégie est de très vite devenir un leader européen, puis de s’affirmer comme un gros acteur aux États-Unis et ensuite de s’attaquer à l’Asie », affirme Fabien Bardinet, le PDG de Balyo. La société a développé une technologie novatrice qui permet aux chariots robotisés de connaître en temps réel leur environnement et de pouvoir s’adapter en autonomie, là où les chariots AGV restent guidés. Pour les développer et les commercialiser, Balyo s’est associé à deux fabricants, l’allemand Linde et l’américain Hyster-Yale. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus