International

Les Chantiers de l'Atlantique ont rendez-vous à Bruxelles

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les Chantiers de l'Atlantique ont rendez-vous à Bruxelles
La Commission européenne annoncera sa décision sur le rachat du chantier naval par l’italien Fincantieri au plus tard le 17 avril.

Au moment où chacun s’interroge, avec la crise du Covid-19, sur l’opportunité de changer notre modèle économique, la France doit réfléchir plus que jamais aux moyens de garder ses fleurons industriels pour maintenir et développer une production sur le territoire national. Les Chantiers de l’Atlantique (ex-STX France), qui devaient tomber dans l’escarcelle de l’italien Fincantieri, devraient rester nationalisés pour un certain temps, car l’Europe semble partie pour s’opposer à ce mariage. À peu près pour les mêmes raisons qui l’avaient poussée à mettre son veto au rachat d’Alstom par l’allemand Siemens. Cela n’a pas empêché le champion ferroviaire français de rebondir, puisqu’il est en passe de doubler de volume avec la probable acquisition du canadien Bombardier Transport.

Fin décembre, la Commission européenne a accordé un délai supplémentaire à Fincantieri pour fournir d’autres éléments après lui avoir demandé des cessions d’actifs. La décision est reportée au plus tard au 17 avril. "On peut penser que l’issue sera négative", pronostique Christophe Morel, le délégué syndical de la CFDT des Chantiers de l’Atlantique. "La Commission européenne mène une enquête de phase 2, c’est-à-dire une enquête approfondie, car elle craint que l’opération ne pose des problèmes de concurrence, en passant de trois à deux?entreprises produisant des paquebots en Europe, analyse Marc Petitier, un consultant du cabinet Linklaters. Les dossiers qui passent en phase 2, comme le projet de fusion Alstom-Siemens, sont les plus compliqués en droit de la concurrence."

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte