Les chantiers de l'Atlantique en passe de devenir coréens

Les chantiers navals sud-coréens STX Shipbuilding ont pris le contrôle du norvégien Aker Yards, propriétaire du site nazairien.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les chantiers de l'Atlantique en passe de devenir coréens
Les chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), battront-ils bientôt pavillon coréen ? C'est la question que l'on peut se poser après le rachat pour 800 millions de dollars, par les chantiers navals sud-coréens STX Shipbuilding, de 39,2% du capital du norvégien Aker Yards, propriétaire du site ligérien.

Si le groupe coréen, 7e plus grand groupe de construction maritime au monde, prend ainsi une minorité de contrôle dans le groupe norvégien, il reste en-deçà du seuil des 40% qui l'obligerait à déposer une offre sur le reste du capital.

Il s'agit d'un coup de massue pour Aker Yards, sa direction ignorant tout des intentions de STX Shipbuilding. « C'est tombé comme une surprise pour nous », a déclaré à l'AFP Tore Langballe, porte-parole d'Aker Yards. « Nous sommes flattés par l'intérêt pour notre entreprise et notre technologie », a ajouté M. Langballe sans vouloir en dire plus dans l'immédiat.

La firme scandinave est le numéro 1 de la construction navale en Europe, au coude-à-coude avec l'italien Fincantieri. Elle compte 18 sites dans huit pays, notamment en Finlande, en Allemagne, en Norvège et en France, où il possède les ex-Chantiers de l'Atlantique depuis mars 2006. Le site emploie 2 880 personnes. Ses chantiers finlandais et français sont spécialisés dans la construction de navires de croisière, une expertise qui fait défaut au groupe sud-coréen.

La Corée du Sud possède justement sept des dix plus grands chantiers navals au monde, dont Hyundai - le premier constructeur mondial -, Daewoo et Samsung qui détiennent 80% du marché coréen. Sur les six premiers mois de l'année, les commandes des chantiers sud-coréens sont en hausse de 38,2% par rapport à l'année précédente en termes de tonnage.

Philippe Roger

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS