Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les cars "Macron" mettent le turbo

Olivier Cognasse

Publié le

L’année 2017 a marqué une nouvelle hausse importante de la fréquentation des lignes d’autocars libéralisées. L’Autorité de régulation Arafer enregistre 258 créations d’emplois.

Les cars Macron mettent le turbo
La SNCF a pour objectif d'arriver à l'équilibre en 2019 pour Ouibus
© Ouibus

L’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer), présidée par l’ancien député PS Bernard Roman, vient de publier les résultats du 4ème trimestre 2017 du marché de l'autocar. Ils permettent d’avoir une première vue d’ensemble de l’année 2017 sur la fréquentation des cars Macron, ces fameuses lignes libéralisées en août 2015. 7,1 millions de voyageurs ont choisi ce mode de transport, soit une progression de 900 000 voyageurs par rapport à 2016 (+15%).

Depuis l’été 2015, 14,1 millions de voyageurs ont choisi le transport par autocar. Le chiffre d‘affaires est en hausse de 26% pour dépasser 104 millions d’euros et le secteur a créé 258 emplois nets, dont 192 emplois de conducteurs.

Ouibus réalise près de la moitié des départs

L’Arafer note un dynamisme des trajets transversaux (+46% au dernier trimestre 2017 par rapport à la même période en 2016), essentiellement à l’intérieur d’une même région, notamment grâce au développement des dessertes des aéroports.

Ce quatrième trimestre a été marqué par une baisse saisonnière des destinations et des départs quotidiens par rapport au troisième trimestre plutôt estival. En fait, si Eurolines a commercialisé trois destinations supplémentaires (Annecy, Annemasse et Blois), l’offre de Flixbus est restée stable tandis que Ouibus (groupe SNCF) a réduit la voilure en supprimant 29 villes à son catalogue.

Lors de la présentation des résultats de groupe SNCF, son président Guillaume Pepy avait affirmé qu’il visait toujours un équilibre financier pour 2019. Il n’en reste pas moins que Ouibus reste leader avec 49% des départs devant Flixbus (38%) et Eurolines-Isilines (13%).

En 2017, la moitié des passagers transportés partait d’Ile-de-France, tandis qu’au dernier trimestre les lignes les plus fréquentées (dans les deux sens) étaient Lille-Paris, Aéroport de Lyon-Grenoble, Lyon-Paris et Paris-Rouen.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle