Quotidien des Usines

Les camions anti-incendie de Sides repartent sur de bons rails

, , ,

Publié le

A Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), Sides voit son plan de sauvegarde homologué. Son nouvel actionnaire, Armoric Holding, réinjecte 3 millions d’euros chez ce constructeur de camions de pompiers en pleine relance.

Les camions anti-incendie de Sides repartent sur de bons rails © Sides

Le groupe Armoric holding a obtenu du tribunal de commerce de Nantes (Loire-Atlantique), le 21 mars, l’homologation du plan de sauvegarde de la société Sides, initié en mai 2017 par l’actionnaire précédent de cette société, l'allemand Bavaria industriekapital et injecte 3 millions d'euros dans l'entreprise de production de véhicules anti-incendie basé à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).
Sides a officiellement rejoint Armoric holding le 26 juillet 2017. La validation officielle du tribunal est présentée comme une étape déterminante car elle "permet de restaurer la structure financière de Sides en divisant le passif par trois et en doublant le montant des capitaux propres", indique Frédéric Louis, le PDG d’Armoric holding.

Marché en Ile-de-France

"Nous disposons de formidables perspectives de développement", poursuit le dirigeant. "Les équipements des collectivités locales vont se renouveler et de nouvelles lignes de produits sont à envisager tels les véhicules anti-émeute et les transports de fonds." Frédéric Louis cite, à titre d’exemple, un nouveau marché signé avec la région Ile-de-France pour la livraison de 47 véhicules anti-incendie (fourgons pompe tonne), un marché d’environ 10 millions d'euros. Ce contrat vient renforcer un carnet de commande de 45 millions d’euros représentant l’équivalent d’un an de chiffre d’affaires. Sides a également engagé sa diversification prévue dans les véhicules anti-émeute. Une série de trois véhicules, représentant un contrat d’1 million d’euros, va prochainement être exportée en Asie.

Six sociétés

Basée à Trémeur (Côtes-d’Armor), Armoric holding totalise 80 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 40 % à l’export avec 400 salariés. Les six sociétés qui le composent sont donc Sides, leader français des véhicules anti-incendie, fort de 200 salariés ; Essone sécurité, leader européen du transport de matière sensible ; Guitton, leader français de la bétaillère multi-niveaux ; Scoma, spécialiste des pièces de sécurité (rotules, bielles) ; Prolitol, tôlerie industrielle et Cermaa, mécanique de précision.

Armoric holding est l’un des candidats à la reprise d’une partie de Gimaex, autre constructeur français de véhicules anti-incendie, à Roanne (Loire), en redressement judiciaire. La complémentarité avec Sides serait optimale, Gimaex possédant notamment une expertise dans les camions à échelle.

Emmanuel Guimard

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte